MotoGP : Rossi essaie le nouveau moteur Ducati au Mugello
MotoGP : Rossi essaie le nouveau moteur Ducati au Mugello Pour le premier test du tout nouveau moteur de la GP12, Ducati n'a pas été verni avec la météo. Si au Mans la pluie a été l'alliée de circonstance de Valentino, par contre pour les essais du Mugello l'équipe italienne s'en serait volontiers passée.
En arrivant ce mercredi matin sur l'Autodromo Internazionale del Mugello, l'équipe de test Ducati n'a pu que constater d'abondantes précipitations. Valentino et Nicky Hayden ont donc pris leur mal en patience, de même que Troy Bayliss, plus particulièrement chargé des essais de la Panigale en version Superbike, mais qui devrait faire aussi quelques tours sur la Desmosedici.
 
Après la pluie le matin, le soleil est apparu en milieu de journée. La piste était sèche à 14h et les essais pouvaient commencer. Le circuit était interdit à tout visiteur, curieux ou journaliste, pour des raisons de confidentialité.
 
Deux chronos ont commencé à circuler sur le net, sans qu'ils soient officiels ni qu'ils puissent être vérifiés : 1'49.38 pour Rossi et 1'49.63 pour Hayden. Quelle serait la signification de ces performances, si elles sont réelles ? A titre de comparaison, le record des essais est de 1'48.034 par Casey Stoner sur Honda quand l'Australien a réalisé la pole position l'an dernier. Le record du tour est de 1'48.402 établi par Jorge Lorenzo sur Yamaha pendant le Grand Prix 2011. Du côté de chez Ducati, la GP11 la plus véloce avait tourné en 1'49.509 lors des essais, ce qui avait valu la neuvième place sur la grille à Nicky Hayden. Rossi était douzième en 1'49.902. En course, Rossi était le plus rapide des pilotes Ducati sur un tour en 1'49.301, soit à moins d'une seconde du record de Lorenzo.
 
Les deux chronos annoncés aujourd'hui seraient donc excellents, compte-tenu du fait que le tout nouveau moteur n'a pu tourner que pendant une seule demi-journée. Toutefois, on se rappellera ces paroles de Valentino au Mans vendredi soir lors de sa rencontre avec ses fans : "Le nouveau moteur ne peut amener de progrès qu'au niveau du moteur. Pour la partie-cycle, il ne changera rien."
 
Photo : Valentino Rossi ce mercredi au Mugello (© Ducati)