Qu’apportera Casey Stoner à Jorge Lorenzo ?
MotoGPQu’apportera Casey Stoner à Jorge Lorenzo ? A l’Espagnol qui découvre la Ducati, l’Australien, qui connait le service course du constructeur italien par cœur, pourrait être bien utile. Mais Lorenzo est-il décidé à l’écouter ? Et Stoner n’a-t-il pas une tendance directrice trop forte, inadaptée au caractère à fleur de peau de Lorenzo ? Il y a environ un mois, Paolo Ciabatti, Directeur sportif de Ducati, déclarait « je ne pense pas que Casey Stoner sera le coach de Jorge Lorenzo. Cependant, nous pensons lui donner une position précise et importante dans l'équipe parce qu'il a joué un rôle central dans le processus de développement de la moto. Nous allons le voir à Sepang à la fin de janvier, où il travaillera sur la moto, comme il l'a fait l'année dernière. »
 
Plus récemment, Ciabatti a précisé : « Casey est en train de faire diverses évaluations car il doit décider quand rester en Europe plusieurs mois. Il a également le problème de sa fille qui commence l'école ». Un autre problème que Stoner n’a pas, c’est la météo, comme en témoigne la photo ci-dessous de sa fille jetée dans la piscine par un ami de la famille, Paul Worsteling, qui réalise l’émission sur la pêche à laquelle participe Casey « Host IFISH TV Australia ». Pour ceux qui ne connaissent pas, en voici un exemple en vidéo. Tout ça pour dire que Stoner n’est pas vraiment pressé de revenir en Italie en plein hiver.
 
« Il serait intéressant que Casey observe et analyse mon comportement en piste, puis me conseille, mais ce n’est pas à moi de le convaincre, estime Jorge Lorenzo. Il a un caractère obtus, assez spécial. Nous sommes différents. Je suis ouvert d'esprit. J'écoute, puis je tire mes propres conclusions, décidant d'appliquer un conseil ou non. Stoner a un grand talent, et sait également très bien expliquer. S’il est possible de l’utiliser, pourquoi pas ? »
 
Casey à la pêche avec Paul Worsteling, la semaine dernière
 
Photo de titre : Montage Telecinco
Photo ci-dessous : merci à Adriana Stoner
Sources : corsedimoto, speedweek, motorsport, sports.okezone et motorcyclesport