MotoGP : Pramac veut faire rouler Capirossi
MotoGP : Pramac veut faire rouler Capirossi Bien que Loris Capirossi soit loin d'être guéri de ses blessures actuelles à l'épaule et aux côtes, il semblerait qu'on lui mette une grosse pression au sein de son équipe pour qu'il roule dès la semaine prochaine au Sachsenring. Dans un communiqué, Pramac fait dire à Capirossi "Je me sens mieux, mais ma condition physique n'est toujours pas suffisante. Je fais tous les jours des séances de physiothérapie au centre médical IM2S de Monaco. J'ai déjà manqué deux courses, dont celle du Mugello qui est la plus importante pour moi. Je veux piloter le plus vite possible."

Alors que Sylvain Guintoli avait fait des essais corrects lundi dernier en Toscane, on a du mal à comprendre pourquoi le patron du team Pramac Paolo Campinoti voudrait absolument forcer Loris à courir s'il n'est pas en état de la faire. Déçu par les prestations de Guintoli, comme le suggèrent certains journalistes italiens ? Si c'est le cas, qu'attendait-il d'un pilote qui n'a pas roulé en MotoGP depuis trois ans, et qui est suffisamment censé pour ne pas aller s'exploser un lundi lors de tests au Mugello alors qu'il est en plein milieu de sa saison de mondial Superbike ? Pour prouver quoi ?

Et, quoi qu'il en soit, qu'attendre comme performance de motos qui sont au classement provisoire du championnat du monde seizième et dix-septième, c’est-à-dire dernière et avant-dernière ?

Source : Pramac.ch

Photo : Loris Capirossi (image Pramac Racing)