MotoGP : Pourquoi Lorenzo a perdu
MotoGP : Pourquoi Lorenzo a perdu Longtemps leader du Grand Prix du Portugal, Jorge Lorenzo a dû s'incliner en fin de course face à un Dani Pedrosa renaissant et triomphant. Mais pourquoi le vainqueur en 2008, 2009 et 2010 à Estoril, champion du monde en titre, et actuel leader de ce même championnat, a-t-il laissé filer son rival ?   Il n'y a pas de réponse évidente et simple. Devant leur écran, les commentateurs télé et les journalistes, tous comme les téléspectateurs du monde entier, se sont interrogés sur cette fin de course qui a surpris la plupart d'entre eux. Alors, pourquoi Lorenzo a-t-il perdu ? Voici divers points de vue, tous intéressants et loin d'être absurdes. 

Marc Garcia, sur NT1 : "Lorenzo a du modifier la cartographie de l'injection de son moteur dans les derniers tours, car sinon il n'aurait pas eu assez d'essence pour relier l'arrivée. Pedrosa, plus léger, consommait moins et n'avait pas ce problème."

Christophe Guyot, sur Eurosport : "Lorenzo a été totalement surpris par le dépassement soudain de Pedrosa et n'a plus rien pu faire."

Rick Enlea, sur Speed : "Le côté gauche de son pneu avant était détruit en fin de course. Lorenzo ne pouvait plus rentrer dans les virages à gauche sans élargir exagérément. C'est là qu'il perdait du temps."

David Emmett, sur Motomatters.com :" Le problème de Lorenzo était le freinage, le pilote Yamaha ayant à freiner pour tourner dans le premier virage 40 mètres plus tôt que l'an dernier dés la première séance d'essai. L'équipe a rattrapé une bonne partie de ce terrain perdu au cours du week-end, mais le problème sous-jacent est resté. Lorenzo n'a pas pu tenir le rythme une fois Pedrosa passé, en disant qu'il ne pouvait pas rouler à 100% pendant beaucoup plus longtemps. Le stress mental d'être parfait pendant toute la course, avec un Pedrosa affamé derrière son dos, s'était révélée trop pour lui à la fin, et une fois que Pedrosa a eu effectué son coup, Lorenzo a reculé et s'est résigné à la deuxième place."

Ron Lieback, sur ultimatemotorcycling.com : "Pedrosa rejoignait toujours  Lorenzo à la fin de la ligne droite dans le virage n ° 1, mais la Yamaha de Lorenzo était plus stable au freinage, lui permettant de freiner plus fort et de garder une bonne trajectoire dans le virage 1. Mais à 4 tours de la fin, Pedrosa est passé. Quelques virages plus tard, Pedrosa creusait un écart définitif sur Lorenzo."

Germàn Garcia Casanova, sur Motocuatro (Espagne) : "Jorge a fait une excellente course, mais n'a pas eu assez confiance en sa moto pour être en mesure de répéter ses chronos de 1'37.5."

Wilco Zeelenberg - Yamaha Factory Racing Team Manager : "Jorge a mené pendant 25 tours mais Dani a tenu bon et il en avait un petit peu plus dans sa poche à la fin. Il avait l'air très stable et propre quand il est passé, et Jorge a été intelligent de se contenter de la deuxième place."

Jorge Lorenzo : "J'ai attaqué au maximum pour essayer de creuser l’écart sur Dani. Malheureusement ce n’était pas le bon jour, il était trop fort et trop régulier et au final il était peut-être plus frais pour attaquer."

Dani Pedrosa : "J’ai donné le meilleur de moi-même. Jorge est, comme toujours, incroyable ici, il est très fluide et très rapide. J’ai essayé de rester avec lui, au final je me sentais suffisamment bien pour passer à l’attaque et j’ai réussi."