MotoGP : Pour Randy de Puniet, ''le pneu dur était un mauvais choix''
MotoGPMotoGP : Pour Randy de Puniet, ''le pneu dur était un mauvais choix'' Le début du week-end s'était bien passé pour Randy, meilleur temps des CRT dans la première séance d'essai libre ainsi qu'en qualification, alors qu'il se classait deuxième derrière son coéquipier Aleix Espargaro lors des deuxième et troisième séances libres. En course, Randy effectuait un départ moyen, qui le voyait boucler le premier tour en 15e position à 4.2 de Pedrosa, à la troisième place des CRT derrière Espargaro et Michele Pirro sur la Honda Gresini. Il se faisait doubler ensuite par Yonny Hernandez et James Ellison, ce qui le faisait descendre à la cinquième place de la catégorie.
 
Les Aprilia du Team Aspar s'installaient ensuite en tête des CRT, et de Puniet parvenait même brièvement à devancer son coéquipier Espargaro, avant de le laisser repasser ainsi que Michele Pirro.
 
"Ce fut une course difficile, a estimé Randy. Je suis parti correctement et j'avais un pneu dur, contrairement à mes adversaires. C'était le choix que nous avions fait et je me sentais très bien avec ce pneu. Malheureusement je manquais de grip en début de course, je pensais que la situation allait s'inverser à la mi-course mais les pilotes qui avaient le pneu tendre ont réussi à garder un rythme constant et je n'ai jamais pu être en mesure de prendre le dessus. J'ai aussi eu deux problèmes avec ma boîte de vitesses et je me suis à chaque fois fait doubler. Je suis un peu déçu de ce week-end mais on va se concentrer et essayer de faire mieux à Silverstone."
 
Photo : Randy de Puniet à Barcelone (© PSP Stan Perec)