MotoGP : Motorland Aragon pour remplacer la Hongrie
MotoGP : Motorland Aragon pour remplacer la Hongrie Le montage financier destiné à édifier le circuit de Balatonring en Hongrie s’étant écroulé, le 14ème Grand Prix 2010 prévu pour le 19 septembre pourrait bien avoir lieu sur la nouvelle piste d’Alcaniz. Cela ferait un total de quatre Grands Prix disputés dans le même pays, ce qui ne s’est jamais produit dans l’histoire du championnat.

Les organisateurs hongrois devaient obligatoirement obtenir un prêt bancaire (d’un montant de 57 millions d’euros)  pour avoir droit à l’aide gouvernementale. Le refus de l’un entraîna l’abandon de l’autre.

Alors que les constructeurs moto souhaitent augmenter le nombre de Grands Prix en Asie afin de soutenir un marché en expansion, la Dorna a choisi que c’est en Espagne qu’aura sans doute  lieu le 14ème GP de la saison 2010.

Cela risque de faire beaucoup de travail en 15 jours à un circuit qui organisera le 3 octobre une manche du C.E.V. (Campeonato de España de Velocidad) lui aussi sous la houlette de la Dorna.

On n’en est pas encore à se demander si tous les GP auront lieu un jour uniquement en Espagne, mais on peut se poser la question de savoir si c’est vraiment dans l’intérêt de la compétition moto que de concentrer ainsi autant de courses sur un territoire aussi restreint. D’après l’ACEM (Association des Constructeurs Européens de Motocycles), l’Espagne représente 17% du marché européen de la moto, contre par exemple 24% pour l’Italie et 19% pour la France.

Photo : Le circuit de Motorland Aragon (© Ciudad del Motor de Aragon S.A.)