MotoGP : Les déclarations des pilotes
MotoGP : Les déclarations des pilotes A l'issue du Grand Prix de Valencia, voici comment les pilotes ont vécu cette ultime course de l'année.  Casey Stoner (1er)
"J'avais le cœur dans la bouche ! On a fait du bon travail pendant toute la course, puis il s'est mis à pleuvoir. Comme j'arrivais le premier et découvrais la condition du circuit, je ne savais pas comment rouler et j'ai ralenti pour être sûr de terminer. J'ai pensé que s'ils me rejoignaient, je pourrais rester avec eux. Puis j'ai fait une petite erreur, me suis retrouvé au point mort et Ben m'a passé. J'ai essayé de rester avec lui mais il pilotait très bien, très souplement et il avait l'air plus confiant que moi dans ces conditions. Il a creusé un écart dans la première moitié du dernier tour, mais je savais que j'allais vite dans la deuxième. J'ai pensé que comme je n'avais pas pris de risque de l'année, c'était le moment où jamais. Je savais que je sortais mieux que lui du dernier virage et j'ai foncé tête baissée. C'est étonnant de gagner ainsi sur la ligne d'arrivée. On m'avait déjà fait le coup plusieurs fois, mais je ne l'avais jamais fait à personne ! Je suis désolé pour Ben qui a fait une belle course. Merci à mon équipe."
 
Ben Spies (2e)
"Les conditions étaient vraiment dures aujourd'hui. Avec la pluie, il était difficile de déterminer son niveau d'attaque. Je me suis juste concentré pour terminer la course. J'ai pu suivre Dani et Dovi, puis les doubler, et ensuite passer Casey quand il a fait une petite erreur. Quand il n'y a plus de pilote devant vous, il est difficile d'évaluer les conditions d'adhérence et donc d'adapter sa vitesse pour le dernier tour. Quand je suis sorti du denier virage, la peinture de ma moto a été aspirée par la machine de Casey quand il m'a doublé ! Mais je suis content, j'ai bien attaqué à la fin et bien terminé. En tenant compte du mois dernier, c'est une bonne manière de finir. Je vais maintenant me concentrer sur les tests pour être encore plus compétitif l'année prochaine. Merci à mon team. Ce matin on a fait du bruit pour dire adieu à Marco et je suis sûr qu'il nous a entendus."
 
Andrea Dovizioso (3e)
"Je suis très content de ma troisième place au championnat. Je savais que j'avais peu de chance de terminer devant Dani car il est si rapide ici. Comme il était plus vite que moi, j'ai fait un choix stratégique qui m'a permis de le battre. J'avais un pneu tendre à l'avant qui ne me permettait pas d'attaquer pendant 30 tours, donc chaque fois qu'il me doublait je devais le repasser immédiatement. Quand il a commencé à pleuvoir à 7 ou 8 tours de la fin, j'ai voulu attaquer plus fort parce que je suis bon dans ces circonstances difficiles. Mais la troisième place au championnat était trop importante et j'ai décidé de ne pas prendre trop de risques. J'ai pensé à Marco dans les derniers tours et il m'a aidé. Ciao Marco.” 
 
Cal Crutchlow (4e)
"Cette manière de terminer la saison a été assez dramatique et je suis content de terminer meilleur débutant. Mais je suis aussi heureux de finir quatrième du GP car ce fut une course incroyablement difficile. Je suis sorti sixième du premier virage et j'ai attaqué au maximum. La bagarre a été rude avec Karel jusqu'à la fin. On a donné tout ce qu'on avait. Le circuit était tellement glissant qu'on avait l'impression de pouvoir chuter n'importe quand. Quand il a commencé à pleuvoir, j'ai rattrapé Dani, je n'étais pas sûr s'il avait un problème ou si j'attaquais trop. J'ai alors ralenti et Karel m'a rejoint, puis il a manifestement fait une petite erreur dans le dernier tour. Il m'a percuté par l'arrière mais j'ai pu rester sur la moto et obtenir mon meilleur résultat de 2012. J'attends maintenant ma première expérience de roulage sur la 1000 mardi."
 
Dani Pedrosa (5e)
"Ce ne fut pas une course facile. J'ai fait du mieux que j'ai pu, mais je n'étais pas à l'aise sur la moto. J'étais trop rigide et je ne roulais pas très bien. En fin de course, avec la pluie, j'ai eu du mal comme en Australie et il faut que j'améliore ça pour l'avenir. J'ai bien lutté avec Andrea, puis avec Cal. Andrea et moi avions un pneu avant soft, contrairement à Ben et Cal qui utilisaient un dur. Mais ce n'est pas une excuse. On va tester la 1000 mardi, après cette année difficile."
 
Katsuyuki Nakasuga (6e)
"Je suis vraiment surpris de cette sixième place ! Au début j'étais nerveux en raison des conditions et mon unique but était de terminer la course. Je suis habitué aux courses japonaises qui durent 30 minutes, donc j'avais peur de ne pas pouvoir conserver ma concentration pour le double de ce temps. Finalement, je suis content. Les cinq derniers tours ont été risqués parce qu'il n'était pas facile d'aller vite, mais je n'avais rien à perdre donc j'ai attaqué au maximum. La météo m'a peut-être aidé, mais je me suis fait plaisir."

Josh Hayes (7e)
"Ce fut une course excitante et difficile, mais certainement une expérience que je n'oublierai jamais. On se disait en rigolant avec mon équipe lors du déjeuner que j'aurais dû ranger mes affaires et quitter le circuit après avoir réalisé le meilleur temps du warm up ! Les conditions ont été difficiles avec la pluie, mais piloter la Yamaha YZR-M1 avec les freins carbone et les Bridgestone a été très amusant. La moto a toujours été parfaite et finir dans le top 10 est un vrai bonus. Je suis satisfait de ma course et de mon pilotage. J'ai battu des pilotes expérimentés et j'en suis fier. J'aimerais bien piloter un jour de nouveau en GP. Un grand merci à Yamaha US, GYTR, YES et bien sûr Hervé Poncharal pour m'avoir offert cette opportunité et pour avoir été aussi sympa avec moi."
 
Loris Capirossi (9e)
"Maintenant c'est vraiment fini. La course a été compliquée et je n'ai pas forcé à la fin par risque de chuter. Je voulais terminer ma carrière de belle manière pour honorer Marco. J'ai fait de mon mieux. Merci à tous ceux qui m'ont aidé. Maintenant, je suis retraité !"
 
Valentino Rossi (abandon)
"Il n'y a rien à dire, sinon que je suis désolé de n'avoir pu revêtir mon tee shirt Sic pendant le tour d'honneur. Je suis bien parti, mais je n'ai pas eu de chance. Je finis la saison à égalité avec Sic au championnat, avec lui devant moi. C'est mon hommage à lui !"
 
Randy de Puniet (abandon)
"Je suis en colère et déçu. Cette année a été marquée par la malchance. Je suis persuadé que j'aurais pu faire une bonne course. Je voulais terminer cette saison le mieux possible. Ce fut un plaisir d'être le coéquipier de Capirex pour sa dernière saison."
 
Alvaro Bautista (abandon) 
"Nous sommes arrivés tous ensemble dans le premier virage. J'étais entre Andrea et Valentino. Andrea a malheureusement touché ma roue avant avec son pneu arrière et je n'ai rien pu faire pour éviter la chute. Le pire est que j'ai touché trois autres pilotes qui sont aussi tombés. Je suis désolé pour eux mais aussi pour les teams et les fans. Merci à tous ceux qui m'ont soutenu et qui étaient derrière Rizla Suzuki en 2011. Maintenant nous allons voir ce qui nous attend pour l'an prochain."


Photo : Ben Spies et Casey Stoner (by Repsol Media)