MotoGP : Le torchon brûle entre Rossi et Ducati
MotoGP : Le torchon brûle entre Rossi et Ducati Ce qui semblait être au tout départ un mariage de rêve a rapidement tourné au vinaigre et est même en train de se transformer en cauchemar, pour Rossi comme pour Ducati. Après la course qu'il a terminée à la 11e place, à 33 secondes du vainqueur (7e à 16,5 secondes en 2010), Valentino Rossi a lâché : "Ducati n'a pas suivi la direction que je leur avais indiqué. Je ne suis pas un ingénieur, je ne peux pas résoudre tous les problèmes. Et ce sont toujours les mêmes sur cette moto. Elle est impossible à piloter, quel que soit le circuit. J'ai failli rentrer au stand durant la course, mais j'ai décidé d'aller jusqu'au bout, par respect pour mon équipe et pour engranger des infos."

Si la moto est inconduisible pour Rossi, son coéquipier Nicky Hayden l'a quand même emmené à la 6e position, même si c'est à un gouffre de 28 secondes du leader. Valentino Rossi semble donc avoir perdu toute motivation pour se battre au guidon de la sulfureuse Desmosedici. Mais la saison risque d'être longue pour le nonuple champion du monde s'il décide, comme certains le laissent entendre, à respecter son contrat jusqu'à la fin de l'année avant de mettre un terme à sa carrière en MotoGP.

Rossi, qui est un véritable passionné de compétition et n'arrêtera certainement pas sur ce cuisant échec, pourrait alors se tourner vers le Superbike où Yamaha ne rechignerait peut-être pas à lui fournir une R1 préparée aux petits oignons. Vale pourrait alors retrouver d'anciens "copains", comme Checa, Biaggi ou Melandri, avec lesquels jouer des coudes, ce qu'il adore plus que tout. Sinon, s'il met un terme à sa carrière sur deux roues, il a d'ores et déjà annoncé qu'il aimerait beacoup courir en WRC, sa seconde passion après la moto.

Photo : PSP Lukasz Swiderek