MotoGP : La sécurité améliorée au niveau des interventions d'urgence
MotoGP : La sécurité améliorée au niveau des interventions d'urgence Pour rendorcer la sécurité des pilotes grâce à de meilleurs services médicaux lors des Grands Prix, la FIM et la Dorna ont décidé de renforcer les dispositifs médicaux utilisés sur les circuits. Les mesures prises concernent surtout le déploiement de voitures d'intervention médicale rapides. Ces véhicules stationnent sur des zones spécifiques du circuit afin qu'une équipe compétente et disposant d'un matériel approprié puisse secourir un pilote blessé dans les deux minutes qui suivent sa chute. La présence de ces véhicules et d'équipes médicales permet de réaliser les premiers diagnostics et les interventions nécessaires avant le transport d'un pilote au centre médical, ou à l'hôpital, dans des délais minimaux.
 
Dorna fournit deux BMW M à cet effet, qui servent à garantir la présence de médecins compétents en soins d'urgence et en réanimation sur la piste.
 
Dans le but d'assurer la cohésion des services médicaux sur chaque Grand Prix, la Dorna a engagé une équipe de spécialistes de l'Institut Universitaire USP Dexeus de Barcelone, qui se déplace pour chaque GP. Son rôle est de fournir une assistance médicale en cas de nécessité et d'accompagner le patient jusqu'au centre médical ou à l'hôpital.
 
L'un des médecins de cette équipe est présent dans l'un des deux véhicules fournis par le promoteur afin d'accompagner et de travailler avec le personnel médical local. Cette équipe de médecins est présente à chaque Grand Prix et ne remplace pas le personnel médical local, son rôle étant davantage d'assister et de conseiller.
 
Le déploiement des véhicules d'intervention médicale rapide est décidé par le directeur de course (avec présentation du drapeau rouge) lorsqu'une séance ou une course est interrompue.