MotoGP : Jorge Lorenzo veut contrer Stoner et Pedrosa
MotoGP : Jorge Lorenzo veut contrer Stoner et Pedrosa Jorge Lorenzo courra à domicile ce week-end à Jerez sur un circuit où il a gagné l’an dernier et où il bénéficiera, comme les nombreux pilotes espagnols, du soutien de dizaines de milliers de fans.  Le pilote Yamaha avait remporté la course l'an dernier en doublant son compatriote Dani Pedrosa dans le dernier tour à quelques encablures du drapeau à damier. Il a débuté sa saison 2011 avec une deuxième place au Qatar et il peut donc passer en tête du championnat du monde en Andalousie.

“Nous avons très bien commencé le championnat à Losail et je crois que c’est le bon moment pour courir devant mes supporters et mon fan club ici en Espagne,” a déclaré Jorge Lorenzo. "La situation était un peu similaire l’an dernier et ça a peut-être été la plus belle victoire de ma carrière parce que j’avais réduit un écart considérable pendant les derniers tours.

“Nous ne pouvons pas faire de pronostic pour dimanche, mais mon équipe et moi-même allons travailler dur afin d’être devant. Jerez est un lieu spécial pour moi, c’est peut-être le meilleur circuit du monde. J’ai couru là-bas le lendemain de mon quinzième anniversaire, et c’était la première fois que je pilotais devant 100 000 spectateurs.”

Son co-équipier Ben Spies avait abandonné en Andalousie l’an dernier. Il tentera de marquer ses premiers points en MotoGP à Jerez ce week-end, après s’être classé sixième au Qatar.

“Je n’ai pas dit mon dernier mot à Jerez,” a déclaré l’Américain. “J’avais aimé piloter ici l’an dernier et j’avais été très déçu de ne marquer aucun point en course. Je dispose d'une machine d’usine et je pense que le résultat sera un peu différent ! Cette fois nous connaissons la piste et nous pourrons donc directement nous concentrer sur les réglages de la M1 et voir de quoi nous sommes capables. C’est la course nationale de mon co-équipier et je pense que l’ambiance sera excellente.”

Photo : Pedrosa devant Lorenzo l'an dernier à Jerez. Plus pour très longtemps (photo PSP Stan Perec)