GP de France : La conférence de Presse
MotoGPGP de France : La conférence de Presse

Valentino Rossi, Marc Marquez, Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo ainsi que les deux pilotes français du MotoGP Johann Zarco et Loris Baz étaient présents à la conférence de presse pré-gp du Grand Prix de France. Bien avant d'évoquer ce cinquième week-end de course, les pilotes n'ont pas manqué d'adresser un mot aux proches de Nicky Hayden à travers la voix de Valentino Rossi. Voici leurs déclarations...

Valentino Rossi
« La nouvelle fut terrible hier. C'était difficile de vraiment réaliser dans les premières heures. C'est vraiment moche car Nicky était une superbe pilote, un pur talent, un grand champion mais surtout un mec super sympa. Il vient d'une grande famille de pilotes, de son père à ses deux frères. Il souriait sans cesse. Tout le monde espère le meilleur pour lui. »

« Le week-end à Jerez a été très frustrant pour nous. Malheureusement, nous avons manqué du petit avantage que nous avions jusqu'alors sur les Honda. Je suis toujours leader du provisoire, ce qui est positif, mais il est certain que nous devons travailler. C'est pourquoi nous ne savons pas trop à quoi nous attendre ici. J'ai toujours fait de bonnes courses ici ces dernières années. Nous devons attendre et espérer un bon ressenti. La météo annoncée est très mauvaise et très froide. Ce sera donc un test important dans ces conditions. Nous avons fait une journée de test avant Jerez pour comprendre le nouveau revêtement du circuit. Les conditions étaient mauvaises mais l'asphalte est très bon, quasiment sans aucune bosse. Les pneus fonctionnent aussi très bien, ce qui sera positif pour tout le monde. »

Marc Marquez
« Le Mans est un circuit où nous avons été en difficulté les deux dernières années mais cette saison est différente. Nous avons une nouvelle moto. Nous avons quelques datas de Cal Crutchlow lorsqu'il est venu faire le test Michelin. Ce qui peut nous servir pour commencer à travailler sur une bonne base. J'aime ce circuit mais parfois, même si c'est le cas, les résultats ne sont pas ceux espérés. Je me battais pour la podium l'année dernière et je sais que ce sera un bon résultat si nous l'obtenons ce week-end. »

Dani Pedrosa
« Nous avons besoin de tester le nouveau revêtement du circuit. Nous devons prendre la mesure du ressenti dans les virages et voir où sont placées les nouvelles bosses s'il y en a. Je pense que depuis nos derniers tests, notre base est bonne pour bien débuter le week-end. Nous avons aussi besoin de temps en piste pour tester l'usure des pneus. J'aime le tracé mais il n'a parfois pas été évident de réaliser de bons résultats ici. Les Yamaha ont été très fortes ici. Les conditions vont être importantes. Plusieurs pilotes peuvent être devant, comme les Yamaha ou Zarco qui a bien roulé lors des dernières courses. On doit d'abord se concentrer sur notre travail. »

Johann Zarco
« C'est un week-end spécial. Tous les fans veulent que je réalise un podium ici. Je le veux aussi mais j'ai besoin de temps pour tout contrôler. Il y a un nouvel asphalte et cela peut m'aider à avoir confiance sur la machine. J'apprends toujours, en piste, mais aussi en analysant les courses après coup. Le potentiel de la moto permet d'être sur le podium et c'est possible si je continue à rester avec les top pilotes. Je veux profiter du week-end et emmagasiner de la motivation pour continuer à pousser. Je garde en tête que Yamaha était fort ici l'année dernière. Je vais essayer de trouver le même ressenti. »

Jorge Lorenzo
« Le Mans a toujours été un circuit qui me réussi depuis 2003. C'est aussi un circuit favorable pour les Ducati. Il faut attendre de voir les conditions climatiques mais nous allons essayer de nous améliorer chaque jour. Il y a encore beaucoup de travail à effectuer pour optimiser la moto mais je suis déjà plus à l'aise avec. Tout est possible en MotoGP. Je dois me concentrer pour améliorer la moto et mon pilotage. Cela nous permettra de faire un résultat dimanche. »

Loris Baz
« C'est toujours plaisant de voir tout le public qui se déplace pour la course ici au Mans. J'aime véritablement rouler à domicile à chaque fois. Mon début de saison est meilleur que l'année dernière. Nous faisons du bon travail avec mon nouveau chef-mécanicien. J'espère que ce circuit nous sera aussi favorable que ne l'a été l'Argentine. La Ducati est vraiment forte aux freinages et il y en a quelques-uns ici. Plus que tout, je veux prendre plaisir à piloter ma machine ce week-end. »

Photo : PSP
 Jagielski