MotoGP : Débuts difficiles pour la FTR-Honda CRT de Pirro et Gresini
MotoGP : Débuts difficiles pour la FTR-Honda CRT de Pirro et Gresini Michele Pirro a mis fin plus tôt que prévu samedi aux premiers essais de la FTR-Honda CRT du team Gresini. Le miracle n'a pas eu lieu et la partie cycle britannique FTR ne s'est pas adaptée idéalement comme par magie au moteur Fireblade de la CBR 1000 RR préparée par Ten Kate. Beaucoup de petits détails sont venus contrarier les débuts de la CRT développée par l'équipe de Fausto Gresini, mais rien d'important ni de catastrophique. Le nombre de tours effectué est tout à fait correct, de même que (pour une moto débutante) les chronos initiaux.
 
"La moto est nouvelle et il est normal qu'il y ait quelques problèmes," a déclaré Fausto Gresini à gpone.com. "Le dessous du carénage touche l'asphalte à plusieurs endroits, et pour modifier ça, il faut agir sur plusieurs éléments de la moto. Donc nous avons préféré arrêter les essais aujourd'hui pour nous mettre tout de suite au travail et être prêt la semaine prochaine à Jerez. Il était important de faire ce premier roulage. Nous avons fait 50 tours, dont un en 1'51 malgré la température encore un peu faible." Pour situer ce 1'51, rappelons qu'à Imola les records des essais sont de 1'55.0 pour les Superstock 600 (Jed Metcher), 1'50.0 pour les Superstock 1000 (Davide Giugliano) et de 1'47.1 pour les Superbikes (Carlos Checa).
 
Selon Michele Pirro, cité par gpone.com, "Normalement pour préparer une moto il faut compter 6 mois. Malheureusement nous n'avons pas cette durée de temps à notre disposition. Nous devons encore travailler beaucoup sur l'équilibre de la moto. À Jerez, j'espère être à moins de 5 secondes des premiers".
 
Sources : Team Gresini, gpone.com
 
Photo : Michele Pirro samedi à Imola (© 2012 Gresini Racing S.r.l.)