MotoGP : Casey Stoner et l'écueil de Jerez
MotoGP : Casey Stoner et l'écueil de Jerez Le leader du championnat du monde n'est monté qu'une seule fois sur le podium en Andalousie, alors qu'il a participé au GP d'Espagne depuis 2002 dans trois catégories. C'était en 2009, quand il a terminé troisième sur la Ducati.   Les autres courses disputées sur ce circuit ne lui ont pas été favorables et il y a même connu ces circonstances embarrassantes, comme une chute lors du tour de chauffe. 2011 sera-t-il l'année de la rédemption ?

"Les choses n'ont jamais vraiment bien marchées pour moi à Jerez, mais je n'en ai jamais tenu le circuit responsable, constate Stoner. J'y suis toujours revenu l'année suivante en étant optimiste et je vais faire la même chose cette année.

"Etant donné la façon dont fonctionne ma moto, je devrais être capable de courir un peu plus à l'avant et ce serait formidable si je pouvais me battre pour la victoire. Mais sur le podium au Qatar il y avait deux gars qui sont hyper rapides sur ce circuit, de sorte que ce ne sera pas facile.

"Jorge a fait une course fantastique l'an dernier et Dani a été très rapide avec une moto avec laquelle il avait un peu de mal en ce moment de la saison. Nous allons là-bas contre deux pilotes très compétitifs et je pense que nous pouvons en attendre d'autres aussi.

"Il nous faut donc garder les pieds sur terre et essayer de faire le meilleur travail possible sur un circuit étrange pour moi. Le championnat ne fait que commencer et nous avons beaucoup de travail devant nous."

Stoner à Jerez :
2010 : 5e en MotoGP (Ducati)
2009 : 3e en MotoGP (Ducati)
2008 : 11e en MotoGP (Ducati)
2007 : 5e en MotoGP (Ducati)
2006 : 6e en MotoGP (Honda LCR) 
2005 : Abandon en 250 (Aprilia Carrera Sunglasses – LCR) 
2004 : 5e en 125 (KTM Red Bull)
2003 : 6e en 125 (Aprilia Safilo Oxydo Race LCR)*
2002 : 6e en 250 (Aprilia Safilo Oxydo Race LCR)
* ce GP d'Espagne 125 dont (le saviez-vous ?) Leon Camier terminait 30e en 2003
 
Photo : Casey Stoner, en chemin vers la victoire au Qatar (photo Repsol Media)