MotoGP : Beaucoup moins de spectateurs et téléspectateurs à Jerez
MotoGP : Beaucoup moins de spectateurs et téléspectateurs à Jerez La crise économique qui frappe l'Espagne s'est nettement manifestée lors du Grand Prix dimanche dernier, avec de grands espaces vides dans les tribunes pour la première fois depuis longtemps. D'après les chiffres officiels de la Dorna, le nombre de spectateurs présents le dimanche sur le circuit est passé de 123 750 en 2011 à un petit peu plus de 103 000 cette année.
 
Pour ce qui est de la télévision, le passage de la TVE (nationale) à Médiaset (privé) l'hiver dernier a vu fondre le nombre de téléspectateurs. Selon certaines sources, difficilement vérifiables, le chiffre serait passé de 3,5 millions l'an dernier à 2,5 millions cette année.
 
C'est d'autant plus regrettable que l'Espagne et l'Italie sont les deux plus gros pays en ce qui concerne la compétition moto. A titre d'anecdote (vécue), ce sont les deux seules nations où vous pouvez demander à quelqu'un s'il connait les noms de plusieurs pilotes moto le matin quand vous allez boire votre café au bar du coin et où la réponse est positive. En France et ailleurs, pour le grand public, la course moto commence et se termine souvent avec Valentino.
 
Si la situation, n'est pas reluisante en Espagne, elle n'est pas bien meilleure en Italie. En 2009, il s'était vendu dans la Péninsule 559 989 deux-roues motorisées. En 2011, c'était 329 026.
 
Au niveau du nombre de motos vendues en Europe, on en est à 700 000 de moins vendues en 5 ans. En 2007, avant la crise, il s'est vendu en Europe un total de 1 781 639 motos. En 2008, on est passé à 1 673 602. Pour 2011, l'ACEM (Association des Constructeurs Européens de Motocycles) annonce 1 086 998 motos vendues.
 
Photo : La tribune Ducati à Jerez