MotoGP : 200e Grand Prix en catégorie reine ce week-end pour Valentino Rossi
MotoGP : 200e Grand Prix en catégorie reine ce week-end pour Valentino Rossi Le GP d'Espagne va marquer un moment important dans la carrière du pilote Ducati, neuf fois champion du monde, avec son 200e départ en MotoGP après avoir couru en 500cc. En 64 ans de Grands Prix, seuls deux pilotes étaient arrivés auparavant à un chiffre aussi exceptionnel : Alex Barros et Loris Capirossi. On souhaite à Valentino que pour cet anniversaire, les choses se passent mieux pour lui qu'au Qatar où il ne put finir que dixième, ou même à Jerez l'année dernière quand il termina cinquième, mais après avoir chuté (et fait tomber Casey Stoner).
 
Valentino Rossi :
"Pour les essais, les séances de vendredi et de samedi vont être très importantes. Il faudra travailler dur, rester sur la bonne voie et tirer le maximum du matériel mis à notre disposition. J'ai toujours beaucoup aimé Jerez et nous devons absolument essayer de faire mieux qu'au Qatar. A la fin du test de trois jours que nous avons eu en mars, nous avions des réglages corrects pour la GP12 et ils nous serviront de base pour préparer notre moto pour la course."
 
Nicky Hayden :
"En 2011, la météo avait bouleversé la course, nous verrons bien ce qu'elle nous réserve pour ce week-end. J'adore ce GP de Jerez. C'est presque la première course de la saison parce que c'est toujours un peu différent au Qatar. Nous sommes de retour en Europe, avec nos camions et tout le public. C'est aussi une piste particulière, très dure, avec peu de lignes droites, il faut réussir à joindre toutes les sections avec le maximum de fluidité mais il y a aussi des freinages assez durs. Pour faire un bon chrono, il est impératif d'être très rapide dans les deux derniers virages à droite. Je suis impatient d'y retourner. Nous étions là-bas le mois dernier, pour les essais de présaison et maintenant que nous avons fait une course, nous avons un peu plus de données pour préparer la moto."
 
Vittoriano Guareschi, team manager :
"Nicky revient de deux jours d'essais au Mugello, où nous espérions qu'il rattrape une partie du temps qu'il avait perdu durant l'hiver. La météo a cependant joué contre nous et il n'a pas pu faire grand-chose. Il a quand même bien travaillé sur la moto au Qatar et il sait qu'il peut trouver de bons réglages pour cette piste. Nous retournons à Jerez un mois après les essais hivernaux et les conditions devraient être à peu près les mêmes. La première course au Qatar a été difficile pour Valentino. Nous n'avons pas trouvé de base de réglage qui lui permette de piloter comme il le souhaitait. En Espagne, nous devrons profiter du travail que nous avons fait en mars et l'aider à retrouver un bon feeling."
 
Source :Ducati et motogp.com
 
Photo : Valentino et Casey Stoner en 2011 à Jerez (© PSP Stan Perec)