MotoGP  : Première victoire de Ben Spies (avec les commentaires des pilotes)
MotoGP : Première victoire de Ben Spies (avec les commentaires des pilotes) L'Américain Ben Spies vient de remporter sa toute première victoire en MotoGP, en s'imposant avec plus de 7 secondes d'avance sur Casey Stoner. Pour la première fois de la saison, Ben Spies est arrivé à se qualifier devant son coéquipier Jorge Lorenzo. C'était déjà bon signe. Ensuite, il a su prendre les risques nécessaires en début de course pour se construire une petite marge d'avance sur ses rivaux, profitant de l'accrochage entre Simoncelli et Lorenzo au quatrième virage et du début de course prudent de Casey Stoner. Du coup, plus personne n'a revu l'Américain, qui a superbement piloté malgré des conditions difficiles (piste froide et pneus qui se sont vite détériorés pour tout le monde) en accentuant constamment son avance sur Stoner. Dovizioso complétait le podium à plus de 27 secondes, avec un pneu avant complètement détruit. Valentino Rossi se classait à une inespérée quatrième place (à 30 secondes du vainqueur tout de même) au guidon de sa nouvelle machine. Nicky Hayden complétait le top 5, tandis que loin derrière, Edwards, Aoyama, Elias, Bautista, Barbera, etc. étaient à des années lumière. Randy de Puniet et Karel Abraham sont partis à la faute dès le début de course.

Outre la victoire de Ben Spies, l'évènement de ce GP fut quand même l'accrochage entre Simoncelli et Lorenzo. Fougueux comme à son habitude alors que tout le monde savait qu'il faudrait se méfier du premier virage à gauche, Marco s'est fait piéger comme un bleu. Alors qu'il venait de passer Lorenzo, il est tombé devant les roues de l'Espagnol qui n'a rien pu faire pour l'éviter. On le reconnait, s'il est extrêmement rapide, Simoncelli devrait apprendre à être plus patient et plus malin. Mais bon, il n'a pas été le seul non plus à se faire piéger par des conditions très précaires. Quoi qu'il en soit, les deux hommes ont pu repartir et Jorge Lorenzo remonte à une très belle sixième place, tandis que Simoncelli termine en neuvième position. Cela ne va pas arranger l'inimitié entre les deux pilotes et encore moins calmer les foudres du public espagnol. Heureusement que le prochain GP se joue à domicile pour Marco, qui pourra compter sur le soutien des tifosis.

Ben Spies (vainqueur) : "C'était une course étrange car ça a été l'une des plus confortables que j'ai faite, et elle s'est soldée par une victoire. J'ai vu le crash de Simoncelli sur un écran géant du coin de l'œil, et je savais donc ce qu'il s'était passé derrière. J'avais un bon feeling avec la moto durant les premiers tours, et j'ai forcé pour creuser un écart. Quand Casey a commencé à augmenter le rythme aussi, j'avais encore quelques dixièmes sous le coude au cas où. J'avais un peu la pression à cause des cinquante ans en compétition de Yamaha, et j'ai donc couru du mieux que j'ai pu. Merci à mes gars qui m'ont donné une fantastique moto aujourd'hui. Maintenant, on a enfin gagné une course !"

Casey Stoner (2e) : "Nous aurions aimé nous battre pour la victoire ce week-end, mais vu comment les choses se sont passées pour nous, je suis très content de terminer sur le podium et de prendre des points importants. Hier, nous n'étions pas contents des réglages de la moto, nous avons donc fait des changements pour aujourd'hui, afin d'avoir un meilleur feeling. Hélas, on n'a pas pu essayer ce réglage au warm up (sous la pluie), ce qui veut dire qu'on est parti avec un réglage que nous ne connaissions pas. Après ma chute d'hier, j'étais un peu fourbu, et à mi-course, j'ai commencé à avoir mal à l'épaule dans les virages à gauche. Mais malgré ça, nous savions que nous n'avions pas le rythme pour rester avec Ben. Il a vraiment fait une belle course."

Andrea Dovizioso (3e) : "Je suis très content de ce podium. C'est un bon résultat pour le championnat et il arrive après un week-end compliqué. Les conditions de piste étaient très difficiles. Lorsque nous étions sur la grille, la piste n'était pas encore complètement sèche, donc on a opté pour le choix de pneu le plus sûr : le tendre. Mais ce choix a influencé ma course car lorsque j'ai essayé de suivre Casey, je n'arrêtais pas de perdre l'avant et je ne pouvais pas aller plus vite. Puis, après 15 tours, j'ai commencé à sentir d'étranges vibrations à l'arrière. Comme j'avais une bonne marge sur Valentino, j'ai décidé de rouler le plus prudemment possible. Après la course, on s'est aperçu qu'on a eu un souci avec le pneu avant et Bridgestone va analyser ça. Quoi qu'il en soit, ce second podium d'affilée et le troisième cette saison montre que nous sommes là quand il faut et nous avons consolidé notre troisième position au championnat en se rapprochant de Jorge.""

Valentino Rossi (4e) : "Nous sommes plutôt satisfait de ce résultat par rapport aux essais. Nous avons fait de gros progrès en course. ça aurait été mieux de trouver la bonne direction plus rapidement, mais c'est une nouvelle moto avec laquelle nous devons apprendre à travailler. A la fin, on a trouvé un réglage qui m'a permis de piloter plutôt bien, mais comme je n'avais pas pu le tester, j'ai été très prudent durant les premiers tours. Pour être honnête, on a été un peu malchanceux car la pluie au warm up nous a empêché de pouvoir tester des changements. mais le week-end a été positif dans l'ensemble, car nous avons eu la confirmation que cette moto était mieux à plusieurs niveaux, surtout en ce qui concerne le train arrière, qui est plus stable. L'écart pour être compétitf est moins grand, mais il nous faut encore travailler."

Jorge Lorenzo (6e) : "Evidemment, Simoncelli ne m'a pas fait chuter volontairement, ce n'était bien sûr pas son intention, mais je pense vraiment qu'il n'est pas conscient des risques dans cette catégorie avec ces pneus. Je pensais qu'il avait appris de ses erreurs du passé et de la polémique qui s'est créée suite au crash au Mans avec Dani, mais c'est clair qu'il n'a pas retenu la leçon. La bonne chose, c'est que nous avons quand même réussi à finir sixième et à marquer des points. J'étais rapide, avec un bon rythme. Le championnat se complique, donc il va falloir maintenant viser la gagne à chaque fois. Ben a démontré aujourd'hui que la moto était très compétitive et on se rend au Mugello confiants. Félicitations à Ben pour sa première victoire."

Marco Simoncelli (9e) : "On ne peut pas mettre toute cette course sur le compte de la malchance. En vérité, j'ai été très naïf. C'était le premier virage à gauche, la piste était froide, et, bien que je pense que je n'ai pas forcé pour passer Lorenzo, je voyais que je pouvais passer troisième et suivre les deux autres. Mais il y avait encore du temps et j'aurais dû attendre. Je suis en colère contre moi d'avoir embarqué Lorenzo et je m'excuse auprès de lui. La seule petite consolation que j'ai est d'avoir pu repartir, faire de bons chronos malgré les dégâts sur la moto et finir la course. C'est encore une mauvaise expérience pour moi, à laquelle je vais réfléchir, sans perdre ma concentration et ma motivation."

Randy de Puniet (chute) : "Je suis très déçu par ce qu'il s'est passé aujourd'hui. Je voulais obtenir un bon résultat durant cette course, mais j'ai glissé au début du second tour. Cette période négative ne semble plus se terminer pour moi. J'aurais pu finir en 8e ou en 9e position aujourd'hui. Je suis désolé et je m'excuse auprès de mon équipe, et spécialement auprès de mes mécaniciens qui travaillent très dur pour moi. Aujourd'hui, j'ai fait une grosse erreur, j'ai perdu le contrôle de ma moto. J'espère que Ducati sera prêt pour donner le meilleur au Mugello, je ferai en tout cas le maximum pour donner le meilleur de moi-même."


Classement de la course MotoGP :

Pos. Points Num. Rider Nation Team Bike Km/h Time/Gap
1 25 11 Ben SPIES USA Yamaha Factory Racing Yamaha 169.7 41'44.659
2 20 27 Casey STONER AUS Repsol Honda Team Honda 169.2 +7.697
3 16 4 Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team Honda 167.9 +27.506
4 13 46 Valentino ROSSI ITA Ducati Team Ducati 167.7 +30.684
5 11 69 Nicky HAYDEN USA Ducati Team Ducati 166.9 +43.172
6 10 1 Jorge LORENZO SPA Yamaha Factory Racing Yamaha 166.8 +44.536
7 9 5 Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 165.2 +1'08.112
8 8 7 Hiroshi AOYAMA JPN Repsol Honda Team Honda 165.1 +1'10.753
9 7 58 Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini Honda 164.2 +1'24.925
10 6 24 Toni ELIAS SPA LCR Honda MotoGP Honda 164.1 +1'26.216
11 5 19 Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP Suzuki 163.3 +1'38.466
12 4 8 Hector BARBERA SPA Mapfre Aspar Team MotoGP Ducati 161.5 1 Lap
13 3 64 Kousuke AKIYOSHI JPN San Carlo Honda Gresini Honda 158.5 1 Lap
14 2 35 Cal CRUTCHLOW GBR Monster Yamaha Tech 3 Yamaha 151.6 2 Laps
Non classés
    14 Randy DE PUNIET FRA Pramac Racing Team Ducati 145.4 25 Laps
    17 Karel ABRAHAM CZE Cardion AB Motoracing Ducati   0 Lap

Situation au championnat :


Pos. Rider Bike Nation Points
1 Casey STONER Honda AUS 136
2 Jorge LORENZO Yamaha SPA 108
3 Andrea DOVIZIOSO Honda ITA 99
4 Valentino ROSSI Ducati ITA 81
5 Nicky HAYDEN Ducati USA 71
6 Dani PEDROSA Honda SPA 61
7 Ben SPIES Yamaha USA 61
8 Hiroshi AOYAMA Honda JPN 51
9 Colin EDWARDS Yamaha USA 46
10 Marco SIMONCELLI Honda ITA 39
11 Hector BARBERA Ducati SPA 35
12 Toni ELIAS Honda SPA 34
13 Karel ABRAHAM Ducati CZE 33
14 Cal CRUTCHLOW Yamaha GBR 32
15 Alvaro BAUTISTA Suzuki SPA 27
16 Loris CAPIROSSI Ducati ITA 22
17 Randy DE PUNIET Ducati FRA 10
18 John HOPKINS Suzuki USA 6
19 Kousuke AKIYOSHI Honda JPN 3

Photo : Avec sa Yamaha aux couleurs blanches et rouges du cinquantenaire de la marque en GP, Ben Spies a brillé sur le circuit d'Assen (photo Yamaha)