Moto3 : 1 piston = 1 600 euros
Moto3 : 1 piston = 1 600 euros Les premiers tarifs de la "parts list" de la Honda NSF 250 R qui représente le premier constructeur mondial en Moto3 commencent à circuler.  Pour un simple piston, il faut compter 1 600 euros, alors que pour une culasse nue le tarif est de 3 000 euros. Dans le cas du piston, il semble évident qu'à ce prix-là Honda cherche à favoriser le développement d'une sous-traitance adaptée. 1 600 euros c'est déjà cher en GP, alors qu'en dire en championnat national ?
 
Le prix total de la moto en version compé-client est de 23 600 euros TTC.
 
Les dimensions de l'alésage et de la course sont de 78.0 × 52,2 mm, ce qui permet au moteur de la NSF 250 R de délivrer d'origine 48 chevaux* environ à 13 000 tours. D'après le règlement, le régime est limité à 14 000 tours / minute, donc il reste 1 000 tours de développement disponibles pour les préparateurs.
 
Concernant les prix, voici un extrait du règlement technique FIM de la catégorie Moto3 :
"1.12 Le prix maximum du moteur ne doit pas excéder 12 000 euros. Aucune pièce en option ou contrat de service ne peut être utilisé pour contourner cette limite de prix.
a) Si le moteur est vendu en tant qu’unité de base plus un kit de tuning, le prix total du moteur original et du kit ne doit alors pas être supérieur à 12 000 euros. Le constructeur de l’unité de base est considéré comme le constructeur du moteur.
b) Afin de garantir cette limite de prix, toute équipe participant à la course aura le droit de racheter le moteur utilisé en course par une autre équipe, à la fin de la course, au prix fixe de 12 000 euros (détails annoncés ultérieurement)."

*En raison d'une faute d'inattention (désolé), il y a eu initialement confusion au niveau de la puissance, entre les kilowatts et les chevaux. Honda annonce 35,5 kW à 13 000 tours. Sachant que 1 kw = 1,34 ch, donc la puissance annoncée de la Honda est de 47,5 ch. Merci à Marc de nous avoir signalé cette erreur.