Moto2/Moto3 : Bilan des trois jours de test de Jerez
Moto2/Moto3 : Bilan des trois jours de test de Jerez La météo idéale de cette dernière journée (ciel bleu et une température ressentie de 20°) a permis aux pilotes du team Italtrans, Claudio Corti et le rookie Takaaki Nakagami, d'égaler le record officieux de Scott Redding hier en Moto2. Danny Kent et sa KTM enfoncent le clou en Moto3…

Moto2 :
1'42"2 : ce chrono (non officiel, rappelons-le) établi hier par Redding aurait été égalé aujourd'hui par Corti et Nakagami sur les nouvelles Kalex de l'équipe Italtrans. Les deux coéquipiers inscrivent leurs noms en haut de la feuille des temps, devant Thomas Luthi (1'42"4) sur la Suter du team Interwetten Paddock.

Mike Di Meglio a amélioré d'un dixième son meilleur chrono d'hier. 16e de la journée, il est le premier pilote français. "Ca se passe bien, la moto me plaît, et il y a une très bonne ambiance dans le team, se félicite Mike. Hier, nous avons même échangé nos machines avec Andrea (Ianonne) pour avancer sur la mise au point. C'est la première fois que je vois ça dans un team !"

Johann Zarco (23e temps) a ressenti une nette progression aujourd'hui. Son coach, Laurent Fellon, explique : "Le team a apporté quelques modifications au châssis, en le rendant un peu moins rigide. Ils ont également changé la fourche. La moto était parfaite, et c'est maintenant à Johann d'adapter son pilotage. Il a beaucoup progressé aujourd'hui. Il se plaignait de dribble, mais en travaillant, il a réussi à minimiser ce phénomène de lui-même. Ses chronos sont corrects, et nous ne regardons pas trop ceux des autres, qui ne sont pas vérifiables. Nous sommes là, et nous allons continuer à travailler !"

Chez Tech3, la journée a été moins bonne que les deux premières pour Xavier Siméon (18e), confronté à plusieurs problèmes techniques, et à une petite chute de l'avant en fin d'après-midi. "Mais globalement, je suis satisfait de ces essais, commente le pilote belge. Nous avons trouvé une bonne base de réglage, c'est l'essentiel." Un point de vue confirmé par Florian, ancien chef mécano de Mike Di Meglio, présent à Jerez pour superviser le travail du team : "Ces trois jours on été très positifs. Bradley (10e) a signé de bons chronos, et nous avons validé pas mal de pièces pour la saison. Nous affinerons tout ça lors des prochains tests."

C'est plus compliqué chez le Tecnomag-CIP. "Nous nous cherchons un peu, confiait le chef mécanicien Gilles Bigot tout à l'heure. Nous essayons pas mal de choses, mais la Suter 2012 semble plus sensible aux modifications que l'année passée." Les pilotes maison Dominique Aegerter et Robeto Rolfo pointent 26e et 27e.


Moto3 :
Danny Kent a encore fait progresser son meilleur chrono de 4 dixièmes depuis hier. Il mène le plateau Moto3 de la tête et des épaules, et la KTM s'annoncent comme la machine à battre cette année. Il devance la Honda de Maverick Vinales et la Kalex KTM d'Alberto Moncayo.

Louis Rossi, 11e en 1'49"2, est très satisfait de ces trois jours d'essais, émaillés par une chute et quelques petits soucis techniques hier. "Mais il le faut bien, sinon, c'est pas drôle, lâchait-il tout à l'heure dans un grand sourire. Aujourd'hui, nous avons testé des trucs un peu extrêmes, qui n'allaient pas. Du coup, nous pensons avoir trouvé notre base de réglage. Je suis très content. Maintenant, j'attends avec impatience de disposer du moteur kit !"

Alexis Masbou (pas de chrono communiqué) commence a comprendre le fonctionnement de sa Honda : "J'ai réalisé aujourd'hui qu'il ne faut pas hésiter à rentrer très, très fort en virage. Je rentre bien plus vite qu'avec la 125. Le frein moteur du 4-temps nous ralentit naturellement au point de corde. Il faut donc s'évertuer à ne pas freiner trop fort pour garder un maximum de vitesse. Le train avant offre un grip incroyable…" Comme Louis, Alexis a hâte de tester le moteur kit : "Dans sa configuration actuelle, la moto manque de puissance. Du coup, on ne peut pas faire grand chose en sortie de virage… Ce sera la prochaine étape de travail."

Alan Techer (19e), du Tecnomag CIP, se veut lui aussi optimiste : "Mes chronos ont bien progressé ces trois jours. Le plus important est que nous avons bien dégrossi le setting de la moto. Même si, pour l'instant, je reste un peu nostalgique de la 125, je suis vraiment bluffé par la motricité de la Moto3. A mi-virage, je remets gaz à fond, et ça ne bouge pas ! C'est impressionnant. J'attends de voir ce que ça va donner avec le moteur kit, ça va peut-être changer la donne."

La liste des chronos est à venir.

Photo : Claudio Corti - © MotoGP.com