Moto2 : Une fuite au carter de Tomizawa a causé la chute multiple
Moto2 : Une fuite au carter de Tomizawa a causé la chute multiple C’est de l’huile s’écoulant par le carter moteur élimé de la moto de Shoya Tomizawa qui est à l’origine des nombreuses chutes qui se sont produites au début de la course Moto2 à Jerez dimanche.

Le pilote japonais, leader du championnat, luttait avec Simone Corsi pour la première place quand il est tombé en Espagne. Dans la chute, le carter moteur non protégé a frotté contre la piste et s’est usé, ce qui a creusé par abrasion un trou d’où s’est échappée l’huile qui devait causer les crashes à répétition dans le virage Dry Sack.

Toni Elias et Julian Simon, qui suivaient de près Tomizawa, chutèrent ainsi que Fonsi Nieto, Kenny Noyes, Alex Debon, Joan Olive et Amadeo Lladós. « Je suis tombé au bout de la ligne droite, mon huile s’est répandu sur le sol et de nombreux pilotes ont chuté, expliquait Tomizawa. Je suis extrêmement désolé, beaucoup de pilotes ont chuté et leurs motos ont du être réparées. Je suis désolé. »

Tous ceux qui ont chuté étaient indemnes et ils ont pu prendre le deuxième départ de la course raccourcie.

Le règlement très restrictif concernant ce qui est autorisé ou non sur le moteur fait qu’il n’y a pas de protection en cas de chute, d’où une abrasion du carter en aluminium qui a causé cette hécatombe. Pour que cette catégorie Moto2 évolue dans une bonne direction, au moins au niveau de la sécurité, on peut espérer que les bonnes décisions seront prises chez Honda au Japon, en consultation avec sa filiale Geo Tech, responsable des moteurs. C’est facile : Il suffit d’utiliser les mêmes protections carbone qu’en Supersport pour les moteurs 600 CBR.

Source et photo : Toby Moody et Mat Beer © autosport.com