Moto2 : Luthi vainqueur, 23 points d'avance pour Bradl
Moto2 : Luthi vainqueur, 23 points d'avance pour Bradl Le Suisse Thomas Luthi s'est imposé au finish devant Stefan Bradl d'une course arrêtée au drapeau rouge à deux tours de la fin.  Alors que Marc Marquez est forfait (traumatisme crânien entraînant des problèmes de vision et de concentration), Stefan Bradl qui possède trois points d'avance sur le jeune Espagnol peut espérer être sacré champion du monde à Sepang. Au départ, Tom Luthi est le plus rapide devant Stefan Bradl, Takahashi et les deux frères Espargaro. Mike di Meglio est quatorzième, Xavier Siméon seizième, Jules Cluzel dix-neuvième et Valentin Debise vingt-quatrième.

Bradl prend la tête en résistant à Luthi au freinage. L'Allemand creuse un petit écart en tête, alors que le Suisse est menacé par Pol Espargaro qui le double peu après. Aleix Espargaro est alors quatrième devant Mika Kallio et Simone Corsi. Jules Cluzel ravit la treizième place à Mike di Meglio. Claudio Corti et Simone Corsi chutent ensemble et abandonnent. Yuki Takahashi aussi peu après.

Bradl distance Luthi et Pol Espargaro, sur qui il compte désormais plus d'une seconde d'avance à l'issue du quatrième tour. Le leader du championnat attaque fort, établissant un nouveau record du tour en 2'08.220. Il a 28 points d'avance sur Marquez.

Luthi revient sur Bradl, l'écart passant de 1.2 à 0.9 à 13 tours de la fin (sur un total de 19). Au tour suivant, il est de 0.6, puis très vite de 0.2. Valentin Debise chute et abandonne à son stand. A la mi-course, Luthi est collé à la roue arrière de Bradl, mais n'arrive pas pour le moment à le doubler (à moins qu'il ait décidé volontairement de le suivre). Les frères Espargaro sont troisième (Pol) à 3.4 et quatrième (Alex) à 4.5. Jules Cluzel est douzième et Mike di Meglio quatorzième. Derrière le duo Bradl-Luthi, Alex de Angelis s'installe en troisième position devant les frères Espargaro, Kallio, Pirro et Aegerter. 

Dans les derniers tours, Tom Luthi suit sans aucun problème Stefan Bradl, prêt à porter son attaque pour viser la victoire. Il sait que l'Allemand, qui vise en priorité le titre mondial, ne prendra pas de risques inconsidérés. Bradl en est parfaitement conscient et ne tente pas d'accélérer le rythme pour essayer de distancer le Suisse.

Sans grosse surprise, Tom Luthi s'empare du commandement sans que Stefan Bradl ne tente de lui résister. Bradl a alors 23 points d'avance sur Marquez alors qu'il ne reste plus qu'un seul Grand Prix. Soudain un drapeau rouge est présenté à deux tours de la fin en raison de la chute d'Axel Pons en plein milieu de la piste.

On établit donc le classement avec Luthi vainqueur, Bradl deuxième et Pol Espargaro troisième. C'est la première victoire de Luthi depuis 2005, et sa sixième en Grand Prix, les 5 autres ayant été obtenues en 125. Jules Cluzel termine 13e, Mike di Meglio 14e et Xavier Siméon 15e. 

Tom Luthi : "Je suis très heureux, simplement très heureux. On a eu quelques moments difficiles en milieu de saison, puis on est revenu et maintenant nous sommes très performants en fin de saison. La course a été très compliquée. Le but était de passer Stefan à deux tours de l'arrivée et de rester devant. Puis il y eu ce drapeau rouge."

Stefan Bradl : "J'ai mené tout le début de la course, puis on a creusé un gros écart avec le reste du peloton en compagnie de Tom. J'avais du mal à y croire. Puis Tom est passé en tête et il y a eu immédiatement le drapeau rouge. J'ai au fond de moi un sentiment étrange car cette course était très importante. J'étais capable d'aller chercher le titre, mais c'est comme ça ! J'ai été un peu malchanceux, mais il faut prendre les choses du bon côté. J'ai fait une très bonne opération au championnat. On a bien travaillé."

Résultats du Grand Prix de Malaisie :
1- Thomas Luthi – Interwetten Paddock Moto2 – Suter MMXI – 17 giri in 36’35.114
2- Stefan Bradl – Viessmann Kiefer Racing – KALEX Moto2 – + 0.187
3- Pol Espargaro – HP Tuenti Speed Up – Speed Up S-11 – + 7.465
4- Alex De Angelis – JiR Moto2 – MotoBI – + 9.127
5- Dominique Aegerter – Technomag CIP – Suter MMXI – + 11.494
6- Mika Kallio – Marc VDS Racing Team – Suter MMXI – + 11.903
7- Michele Pirro – Gresini Racing Moto2 – Moriwaki MD600 – + 12.568
8- Aleix Espargaro – Pons HP 40 – Pons KALEX – + 12.963
9- Andrea Iannone – Speed Master Team – Suter MMXII – + 14.098
10- Scott Redding – Marc VDS Racing Team – Suter MMXII – + 16.697
11- Tito Rabat – Blusens STX – FTR Moto M211 – + 19.568
12- Kenan Sofuoglu – Technomag CIP – Suter MMXI – + 24.885
13- Jules Cluzel – NGM Forward Racing – Suter MMXI – + 25.345
14- Mike Di Meglio – Tech 3 Racing – Tech 3 Mistral 610 – + 26.696
15- Xavier Simeon – RTL Sport Team – Tech 3 Mistral 610 – + 32.806
16- Axel Pons – Pons HP 40 – Pons KALEX – + 32.979
17- Kenny Noyes – Avintia STX – FTR Moto M211 – + 33.179
18- Joan Olive – Aeroport de Castello – FTR Moto M211 – + 36.497
19- Jordi Torres – Mapfre Aspar Team – Suter MMXI – + 40.569
20- Mohamad Zamri Baba – Petronas Malaysia – Moriwaki MD600 – + 56.756

Classement provisoire du championnat du monde :
1 BRADL 274, 2 MARQUEZ 251, 3 IANNONE 172, 4 DE ANGELIS 170, 5 LUTHI 151, 6 CORSI 127, 7 SMITH 121, 8 RABAT 79, 9 AEGERTER 78, 10 TAKAHASHI 77, 11 A. ESPARGARO 76, 12 P. ESPARGARO 73, 13 REDDING 63, 14 SIMON 62, 15 SOFUOGLU 59

Photo : Thomas Luthi (© PSP Stan Perec)