Moto2 : les Américains testent à Indianapolis
Moto2 : les Américains testent à Indianapolis En vue du Grand Prix d’Indianapolis qui aura lieu la semaine prochaine, les 3 pilotes américains engagés se sont livrés à deux jours d’essai les 19 et 20 août sur le célèbre « Brickyard ». 

« C’est un beau circuit, a commenté Roger Lee. J’aimerais bien terminer dans le top 10, mais ça sera difficile. Il faudra que je me donne au maximum et que la moto fonctionne bien, mais c’est mon but. »

Jason Di Salvo, de Stafford dans l’Etat de New York, a roulé sur une FTR M210. Il a effectué le début de saison en championnat du monde Supersport avec Triumph, après avoir essentiellement effectué sa carrière aux Etats-Unis. Il estime que cette opportunité de rouler devant les patrons des teams de Grands Prix sera pour lui très importante.

« Je voudrais valider ici les performances que j’ai obtenu cette année en championnat du monde Supersport, explique Di Salvo. La moto que je pilotais alors n’était pas aussi bonne qu’elle l’aurait dû l’être et c’est pour cela que j’ai quitté l’équipe. Mais en fait c’est cool car ça me donne l’opportunité de faire des choses sympas, comme ce week-end en wild card à l’American Grand Prix. Je veux faire du bon spectacle pour tout le monde et rendre fiers les fans américains en obtenant un bon résultat. »

Kenny Noyes, de Borrego Springs en Californie, est lui pilote permanent en Moto2 pour le team Jack & Jones by Antonio Banderas. En tant que permanent, il n’avait pas le droit d’utiliser sa moto de course habituelle, et il tourna donc sur une 600 Kawasaki d’emprunt.

« C’est chouette, estimait Noyes, j’étais déjà venu au Brickyard voir le musée quand le courrais en dirt track. Piloter ici maintenant en championnat du monde et en représentant les Etats-Unis est une sensation très forte. Le circuit a l’air plus simple sur le papier qu’il ne l’est en réalité. Il est important dans certains virages de bien préparer la trajectoire du suivant. C’est très bien qu’on ait pu faire ces tests ici, car j’étais parfois loin le vendredi cette année sur des circuits de GP que je découvrais. C’est une belle opportunité. »

Photo : la superbe moto de Roger Lee Hayden (© American Honda)