Moto2 : L'irrésistible ascension de Kalex
DiversMoto2 : L'irrésistible ascension de Kalex Quand en 2010 Sergio Gadea termina 17e du championnat du monde Moto2 et mieux placé des pilotes dotés de châssis Kalex, ça ne marqua pas les esprits. Quand en 2011 Stefan Bradl gagna le titre, la réputation de la marque évolua rapidement.  Premier avec Bradl (Team Kiefer), 12e avec Aleix Espargaro (Pons), 18e avec Krummenacher (Team Switzerland), le châssis fabriqué à Bobingen en Allemagne vit sa notoriété grimper au firmament… et les commandes aussi ! L'entreprise d'Alexander Baumgärtel et Klaus Hirsekorn va fournir cette année deux fois plus de pilotes qu'en 2011. Mais qu'est Kalex ?
 
Dans sa présentation, KALEX engineering GmbH explique : "Nous sommes spécialisés dans le domaine de l'ingénierie automobile, ainsi que dans le développement, la conception, la fabrication et les services. La conception et la fabrication de pièces de course personnalisées est notre domaine. Ce serait un plaisir pour nous de reconstruire votre moto de sport pour la course ou l'utilisation routière."
 
Du 8 au 10 février prochains, on retrouvera sur des Kalex sur le Circuit Ricardo Tormo à Valencia les pilotes du Kiefer Racing Max Neukirchner et Randy Krummenacher, ceux du Marc VDS Racing Team Scott Redding et Mika Kallio, ceux de l'Italtrans Racing Claudio Corti et Takaaki Nakagami, et pour la troisième année consécutive le Sito Pons Racing avec le trio composé de Pol Espargaro, Tito Rabat et Axel Pons.
 
Photo : Une moto réalisée pour un client.