Moto2 : Kenny Noyes sauvé de justesse
Moto2 : Kenny Noyes sauvé de justesse Après l'abandon soudain de son équipe "Jack&Jones by Antonio Banderas", annoncé début décembre 2010, l'Américain Kenny Noyes s'est retrouvé fort dépourvu, tout comme son coéquipier Gabor Talmacsi et comme Xavier Siméon dont le team Holiday Gym mettait lui aussi fin à ses activités en Moto2 sans le moindre préavis.
Heureusement pour Noyes, BQR Racing, Fogi Racing et GP Tech se sont unis pour lui sauver la mise. Il sera donc l'équipier du Colombien Yonny Hernandez et de l'Espagnol Esteve "Tito" Rabat sur un châssis britannique FTR au sein du team BQR Racing basé à Barcelone.

Noyes avait réalisé brillamment la pole position au Mans l'an dernier en Moto2, mais avait dû se contenter de la 24e place finale du championnat. Ses deux meilleurs résultats étaient des septièmes places.

Quand tout s'est écroulé cet hiver, Geoff Maloney de GP Tech a décidé d'aider son compatriote. C'est lui qui avait engagé Jason DiSalvo en wild card au Grand Prix d'Indianapolis, avec la neuvième place à la clé. Il s'est associé pour sauver la carrière de Noyes avec le Fogi Racing, qui avait fourni la M210 pour DiSalvo à Indy, et l'équipe espagnole BQR.


Photo : Kenny Noyes au GP d'Allemagne (© PSP Stan Perec)