Moto GP : La FIM convoque le responsable des commissaires de Jerez.
Moto GP : La FIM convoque le responsable des commissaires de Jerez. A la suite de l'incident survenu pendant le GP d'Espagne, où les commissaires ont mis plus d'enthousiasme à aider Rossi que Stoner à repartir, la FIM a publié un communiqué. "À la suite de l’accrochage entre Rossi et Stoner lors de la course MotoGP du Grand Prix d’Espagne le 3 avril à Jerez, la Direction de Course a décidé d'organiser une audition du Directeur de Course et du Responsable des Commissaires de Piste afin d'examiner l'incident et d'entendre l'explication des officiels en fonction. 

"Comme la décision finale de la Direction de Course n'affectera pas le résultat de la course, l'audience sera organisée le jeudi 28 avril à Estoril, Portugal."

Cette convocation n'est-elle pas excessive ? Les commissaires subissent les intempéries, sont présents sur le circuit dés l'aurore, tout cela bénévolement, et ils prennent de gros risques. On n'a pas oublié la mort tragique de l'un d'entre eux au Bol d'Or il y a quelques années, ni les quatre malheureux qui sont décédés quand un side est sorti de la piste à Oschersleben.

Oui, les commissaires auraient pu aider un peu plus Stoner. Il est normal que la FIM leur en fasse la remarque. Mais une petite remontrance en privé aurait largement suffi. Pourquoi une convocation officielle, annoncée par un communiqué de presse ?

Et en fin de compte, pousser Stoner n'aurait pas servi à grand-chose, l'embrayage de la Honda ne lui permettant pas de repartir dans ces conditions. Pousser Simoncelli n'a servi à rien, et Stoner (même si un peu tard) non plus. Honda n'a plus qu'à modifier son système pour rendre possible le démarrage à la poussette.

Source : communiqué FIM