Moto 2 : Bon test pour Sofuoglu à Albacete avec Alain Bronec
Moto 2 : Bon test pour Sofuoglu à Albacete avec Alain Bronec Pour préparer sa participation en Moto2 aux deux derniers Grands Prix de la saison à Estoril et Valencia, Kenan Sofuoglu a roulé lundi à Albacete sur la Suter de l’équipe Technomag-CIP d’Alain Bronec.

Le champion du monde Supersport 2010 a tourné avec un châssis Suter, un moteur Honda proche de celui utilisé en Moto2 et des pneus Dunlop différents de ceux du championnat.

« Tout s’est très bien passé, explique Bronec. Il faisait froid le matin et on a commencé tard. Le châssis Suter était équipé d’un moteur qui disposait de pas mal de frein moteur et d’une puissance équivalente à celle du moteur qui nous est fourni pour les GP, mais dont on ne peut disposer lors des essais privés. Sofuoglu a réalisé son meilleur tour en 1’33.5, avec de nombreux passages en 1’33. On a passé deux trains de pneus, qui étaient différents de ceux utilisés en GP. Il y avait beaucoup de chattering, comme d’habitude. Kenan a adapté son style à celui de la Moto2, sans disposer de beaucoup de possibilités de réglage.

« C’est un challenge intéressant. Je suis très content que Kenan courre avec nous les deux dernières courses. Maintenant, on part à Estoril. Kenan n’y a jamais roulé, ça va être intéressant. »

En championnat d’Espagne C.E.V. le mois dernier, Carmelo Morales sur LTR Suter avait réalisé le meilleur temps de la catégorie Moto2 en 1’31.681 à la moyenne de 138,96 km/h. Mais la comparaison n’est qu’approximative car les Moto2 roulent avec des Michelin en C.E.V. et avec des Dunlop en Grand Prix.

Carmelo Morales aussi à Estoril et Valencia en Moto2

Ce même Morales a réalisé le meilleur temps en Supersport lors de la dernière édition du championnat d’Europe dimanche dernier en 1'30 "374 (sur une Yamaha R6 du team Gigaset Laglisse) avec 2 secondes d’avance sur le deuxième ! Ce pilote espagnol est plutôt bon et il remplacera Kazuki Watanabe (succédant lui-même à Arne Tode) à Estoril et Valencia en Moto2 pour le Racing Team Germany de Dirk Heidolf. « Pour le moment, notre équipe n’est pas retenue pour l’an prochain, explique Heidolf. Carmelo est un bon pilote. Il nous faut deux bons résultats maintenant, au moins le top 10, ce qui sera toujours mieux que les résultats de nos deux derniers pilotes ! »

Pour info, Vincent Philippe avait été le plus rapide des essais qualificatifs des dernières 6 heures d’endurance en 1’31.339.

Photo : Sofuoglu lors des essais d'Albacete