Mike Di Meglio : ''Une superbe opportunité pour 2012''
Mike Di Meglio : ''Une superbe opportunité pour 2012''

Contrairement à ses deux compatriotes (Jules Cluzel et Valentin Debise), Mike Di Meglio a trouvé une place pour rester en Grands Prix, au sein d'un team italien de pointe. Mike nous explique l'importance de cette saison pour lui.

"Cette place est une excellente chance pour moi car, durant les mois de novembre et décembre, je n'avais pas de pistes sérieuses pour rouler dans un bon team. Bien sûr, je dois apporter un budget et il me faut encore trouver des partenaires, mais je mets toute mon énergie pour que cette saison réussisse afin de prolonger mon avenir en GP.

En 2008, j'ai décroché le titre de champion du monde 125 grâce à mon talent, je le sais. Mais maintenant, le talent seul ne suffit plus. Il faut travailler, bien s'entourer. Pour commencer, je vais certainement m'adjoindre les services d'un ancien champion du monde pour m'aider à m’entraîner, me motiver, travailler mon analyse sur les circuits et les stratégies. Avoir un bon entourage est un facteur clé pour réussir. C'est pour cela que je vais également m'entourer de personnes pour m'aider à gérer ma communication, un point qui est plus que primordial de nos jours en Moto2.

Effectivement, médiatiquement, je travaille aussi du mieux que je peux. Cette année, je serai le parrain de l'association
« Vaincre l'Autisme » qui est une des grandes causes qui me tient à cœur en France. J'ai également rendu visite aux enfants de l’hôpital d'Albi avec l'association « 1 maillot pour la vie ». Pouvoir apporter un peu de bonheur à ces enfants en leur parlant de ma passion est une chose que j'apprécie vraiment ! Au niveau médiatique, je vais également plus m'appliquer sur ma communication avec ma nouvelle page Facebook ( http://www.facebook.com/mikedimegliofanclub ) et mon site internet qui va être revu de A à Z prochainement ( http://www.mikedimeglio63.com/ ). La communication sur ce type de support est un atout qu'il ne faut pas que je néglige car il est devenu au fil du temps de plus en plus important.

Côté équipe, je ne peux pas encore tout vous annoncer, mais je vais avoir un coéquipier de pointe, avec qui nous visons clairement le titre, donc tout sera mis en œuvre pour réussir. Mon chef mécano est celui d'Arnaud Vincent quand il a été champion du monde et mon télémétriste est celui d'Alex de Angelis l'an dernier. Enfin, la moto sera une FTR. Je change pour la troisième fois de machine en Moto2 (Suter puis Mistral), mais c'est un constructeur sérieux qui va beaucoup s'impliquer cette année pour essayer de décrocher le titre dans cette catégorie. Je pense que l'on a de bonnes cartes dans notre jeu.

Après, c'est à moi de me défoncer et de tout mettre en œuvre pour y arriver. J'ai vraiment compris cet hiver à quel point on était sur un siège éjectable et cela m'a beaucoup fait réfléchir. On me donne une superbe opportunité, et je ne veux surtout pas la gâcher.

Dès que j'ai d'autres nouvelles, je ne manquerai pas de vous en faire part sur
www.sport-bikes.fr !"

Mike Di Meglio