Mike di Meglio : '' Je suis vraiment content''
Mike di Meglio : '' Je suis vraiment content'' Mike découvre la Mistral 610 et l'équipe Tech 3. Les progrès sont au rendez-vous. "Ça s'est très bien passé aujourd'hui, on a bien évolué. On a gagné une seconde par rapport à hier. Je suis vraiment content. Le premier jour, on a essentiellement travaillé sur les positions. Le deuxième, on a bossé sur l'arrière de la moto pour essayer de trouver du grip, mais on n'a pas trop gagné de temps par rapport au premier jour. La troisième journée, on a validé la direction qu'on voulait prendre et j'ai réussi à faire un bon chrono vers 13 heures, une seconde plus vite que la veille. Ensuite on a essayé d'autres choses pour trouver une solution par rapport au grip de l'arrière, mais ça n'a pas correspondu à nos attentes. Toutefois, c'était bien de faire ces essais là. On perd un peu de temps, mais c'est très important par rapport à la direction à prendre. Je suis content car on bosse bien, on a un bon rythme, l'évolution est vraiment bonne au fil des jours. On travaille dur tous ensemble, on essaie d'analyser les problèmes et de trouver des solutions, donc c'est top.

Quelles sont les différences entre le châssis Suter que tu utilisais l'année dernière et le Mistral 610 ?

"Déjà la position. Je me sens mieux dessus. La position est plus adaptée à mon style de pilotage. C'est le premier point. Le deuxième, c'est que j'ai trouvé dés le début que cette moto avait beaucoup de grip de l'arrière. Elle me donne confiance quand j'accélère. Elle est assez stable. Donc on a bossé là-dessus pour améliorer ce feeling.

Quelles sont les différences entre l'équipe d'Aspar Martinez et le team Tech 3 ?

"Déjà on parle français, donc c'est plus simple ! Guy Coulon est là, avec Florian, donc on travaille vraiment tous ensemble. Je suis très content car on fait un bon travail. Il y a aussi des personnes de chez Öhlins qui sont là derrière, donc ça se passe bien. 

En fonction de ces trois jours d'essai, quels sont tes objectifs pour 2011 ?

"Déjà continuer à évoluer et faire avancer la moto pour être prêt au maximum pour le premier Grand Prix. Après il faut être régulier, dans les 10 premiers. Il faut prendre des bons points à chaque fois."

Photo : Mike à Valencia (© PSP Stan Perec)