Maxime Berger chez Liberty Racing : '' L'ambiance est sympa, les gens travaillent, c'est bien.''
Maxime Berger chez Liberty Racing : '' L'ambiance est sympa, les gens travaillent, c'est bien.'' Maxime a signé hier avec l'équipe Effenbert Liberty Racing pour piloter une Ducati 1198 l'an prochain. Voici son point de vue sur cette évolution de sa jeune carrière.
Comment s'est déroulé ton passage dans ta nouvelle équipe ?
 
"Tout s'est passé simplement. J'ai fait des essais avec eux le mardi qui suivait la course de Portimão et ça a bien été. Ils recherchaient des pilotes et on a discuté ensemble. C'était sur la bonne voie grâce aux chronos. Ils ont posé leurs conditions et nous avons ensuite recherché, puis trouvé un accord.
 
De quelle Ducati vas-tu disposer l'année prochaine ?
 
"Je vais rouler sur une des quatre 1198 de l'équipe. Cette année ils utilisaient quatre motos pour deux pilotes, l'année prochaine ils équiperont quatre pilotes avec ces quatre machines, puisque chaque pilote n'a plus droit qu'à une seule moto. Je n'ai pas trop de détail sur le plan technique, tout ce que je sais c'est que j'ai un guidon pour rouler chez eux l'année prochaine.
 
Par rapport à la moto dont du disposais chez Supersonic cette saison, ce sera différent ?
 
"Ce sera exactement la même.
 
As-tu une séance d'essai prévue avant Phillip Island en février ?
 
"Non, parce qu'en décembre et janvier, les essais sont interdits. Cela est censé permettre de limiter les coûts et les budgets pour tout le monde. Donc ma première séance d'essai avec eux aura lieu en Australie.
 
Tu as eu une carrière assez linéaire jusqu'à présent. Je regardais ce matin une photo des quatre champions 2007, quand tu as gagné le Stock 600, où tu étais avec Toseland (SBK), Sofuoglu (SSP) et Canepa (STK 1000). Tu es le seul des quatre à ne pas avoir traversé de gros passage à vide. Comment ta carrière est-elle si réussie ?
 
"C'est en grande partie grâce aux gens qui m'entourent. Il y a à côté de chez moi beaucoup de gens qui m'aident et qui me suivent depuis de nombreuses années. C'est grâce à tous ces gens que j'arrive à progresser. Et puis j'essaie de ne pas faire tout et n'importe quoi. J'essaie d'avoir une ligne de mire et de rester sur la même longueur d'onde. J'essaie de ne pas me diversifier et ça paie.
 
En parlant de ligne de mire, quels sont tes objectifs pour l'année prochaine ?
 
"Bien sûr champion du monde ! Non, je rigole. L'année prochaine, j'espère finir dans les dix premiers de toutes les courses pour prendre encore de l'expérience. Il y a énormément de très bons pilotes dans ce championnat et je ne veux pas être trop pressé. J'ai 22 ans et 2012 sera encore une saison d'apprentissage, en espérant faire quelques bons résultats. Quand il y aura la possibilité de faire quelque chose, je le ferai, sinon je ne veux pas prendre trop de risque.
 
Pour ta première année en Superbike, tu as obtenu de bons résultats comme la 7e place à Portimão et la 8e à Silverstone. Pour un débutant, face à autant de pilotes équipés de bon matériel, c'est plutôt bien, je pense que tu es content ?
 
"Ah oui, ça a été une année splendide. Pour moi, ce fut une saison excellente. J'espère que l'expérience acquise me sera bénéfique l'année prochaine. On verra ce que ça donnera en 2012. Et puis après il faudra préparer 2013, si possible avec de bons résultats. Je pense que tout ira bien car il y a vraiment une bonne entente avec le team, et ce depuis la séance d'essai du mardi au Portugal. L'ambiance est sympa, les gens travaillent, c'est bien. Ça fait plaisir de rouler ainsi. Et la moto est hyper agréable, bref c'est vraiment super."
 
Photo : Maxime à Magny-Cours cette année © PSP Stan Perec