Matthieu Lagrive… au Dakar 2012 !
DiversMatthieu Lagrive… au Dakar 2012 !

Le pilote du GMT94, quadruple champion du monde d'endurance, véritable figure de la vitesse moto en France, n'en finit plus de nous surprendre. Après être devenu ambassadeur de la sécurité routière, Mamat' vient d'annoncer sa participation au Dakar 2012 !

A 31 ans, Matthieu Lagrive va donc se lancer un nouveau défi : après le bitume, surfer les dunes ! Le 1er janvier prochain, le Normand prendra le départ à Mar del Plata, en Argentine, au guidon d'une Yamaha 450 WRF équipée de son kit rallye raid, et chaussée de Michelin. "Je ne retrouvais plus certaines valeurs fondamentales pour moi en WSBK ces deux dernières années. J’ai décidé de faire une parenthèse et vivre ma passion autrement, explique l'intéressé. Mais mon engagement en Championnat du Monde d’Endurance reste intact et indiscutable. Je me donne à fond pour ma discipline de prédilection. Je prends énormément de plaisir, et mon but est d'engranger encore de nombreuses victoires et titres avec Yamaha Motor France et Michelin."

Pas d'inquiétude donc : si Matthieu a choisi de réaliser "un rêve de gosse" en s'alignant au prochain Dakar, il n'est pas prêt à "déserter" le monde de la vitesse. "Si le Dakar est un défi technique et sportif, sa magie reste avant tout celle d’une aventure humaine hors du commun, poursuit-il. Je me retrouve complètement dans ces notions d’endurance, de solidarité, de partage, de découverte de soi et des autres dans la difficulté. Participer est déjà pour moi une énorme satisfaction. Je prendrai part à cette aventure avec beaucoup d'humilité. Mon but est de faire le plein de toutes ces sensations, franchir les étapes, engranger de l’expérience et donner comme d’habitude le meilleur de moi même pour cette première participation. Passer la ligne d’arrivée sera juste énorme !"


Initié aux joies du tout-terrain il y a seulement deux ans, Mamat' s'entraîne dur pour être prêt physiquement et mentalement. S'il a l'habitude de rester des heures derrières un guidon, il a conscience de la difficulté du challenge qui l'attend : "Ca fait 17 années que je fais de la compétition, mais seulement sur circuit, avec pas ou peu de défauts au niveau du bitume, et encore moins de risques de me perdre (rires). Là, il faut que je m’entraine sur des terrains que je ne connais pas vraiment, avec beaucoup d’irrégularités et des repères de navigation pour tenter d’arrivée à chaque étape… La donne est juste à l’opposée de ce que je vis depuis toutes ces années. J’ai hâte d’y être !"

Photo : Mamat' s'entraîne dur en tout-terrain pour préparer son Dakar - DR