Marco Melandri : « C’est l’une des pires courses de ma carrière »
Marco Melandri : « C’est l’une des pires courses de ma carrière »

Parti dernier sur la grille et après avoir fini bon dernier du Grand Prix du Qatar, à 40 secondes du vainqueur Rossi, à 8 secondes de l’avant-dernier, Hector Barbera, et à 9 secondes de son coéquipier Marco Simoncelli, Marco Melandri était dépité. Est-ce la fin de la carrière du pilote de Ravenne ?

Après une saison catastrophique sur la Ducati, puis une année difficile avec l’histoire Kawasaki/Hayate, Marco Melandri pensait enfin se sortir du gouffre. Hélas, l’espoir italien déchu avoue ne pas y arriver avec cette Honda 2010. S’il ne se ressaisit pas très vite, cette dernière parenthèse chez Gresini pourrait bien marquer la fin d’une carrière en MotoGP qu’on attendait beaucoup plus brillante.

« C’était une course horrible, l’une des pires de ma carrière. Il m’était impossible de piloter – dès le départ ça n’allait pas et après quelques tours, c’était pire. Le système de gestion du frein moteur n’arrêtait pas de couper et je ne pouvais même pas freiner normalement. Il y avait aussi quelque chose qui n’allait pas avec la connexion de la poignée de gaz et je ne savais même plus comment accélérer – parfois, il y a avait trop de gaz et la moto se mettait à bouger à  l’accélération. Cette mauvaise course a conclu un week-end très décevant. Je prie pour que mon team m’aide à trouver une solution. Je suis un pilote qui a besoin d’un très bon feeling avec ma moto, avec un style très spécifique, et il semble que cette machine ne soit pas faite pour moi. Je suis extrêmement déçu. »

Photo : Marco Melandri, bon dernier au départ et à l'arrivée du GP du Qatar (Gresini)