Louis Bulle en championnat d'Espagne, deuxième jour
DiversLouis Bulle en championnat d'Espagne, deuxième jour Après une journée d'essais libres, les concurrents de l'avant-dernière manche du CEV ont disputé deux séances chrono sur le circuit de Valencia. Louis Bulle poursuit son expérience ibérique et voici ses impressions. 

"Ma journée d'essai chrono s'est bien passée. J'ai progressé à chaque fois par rapport à hier. J'ai connu quelques petits soucis d'adaptation car je ne suis pas encore très à l'aise sur la moto et je ne sais pas très bien comment il faut passer à certains endroits du circuit, donc je perds un peu de temps. Dans le dernier virage en particulier, qui est un grand gauche, quand l'accélère la moto se met à bouger et ça s'amplifie beaucoup. Ça me déporte sur l'extérieur et après je suis obligé de couper parce que ça me pousse et ça saute vraiment beaucoup. Au final je suis obligé de couper 30 mètres plus tôt que les bons. Eux sont à fond au limiteur, pendant que moi je suis en train d'essayer de la tenir. Du coup ce n'est pas terrible. 

Tu fais le 20e temps en 1'40.2 à 2.8 de la pole. Ça correspond à ce que tu espérais ?
 
"Je ne m'étais pas donné d'objectif. Je voulais faire du mieux possible, mais comme en quelque sorte j'ai deux courses en CEV, celle-ci est plus la course pour apprendre et essayer de comprendre comment ça marche, pour essayer de faire bien la prochaine fois. La 20e place n'est pas super, mais ce n'est pas trop mal non plus, ne connaissant ni la moto ni le circuit.
 
Que penses-tu du niveau, en général ?
 
"Devant ça roule vite. En mondial, ils n'ont pas fait vraiment mieux. Les 3 ou 4 premiers sont un ton au-dessus. Dans l'ensemble, le niveau est assez homogène, ils vont tous vite.
 
La deuxième séance chrono a été moins rapide que la première. Pourquoi ?
 
"La première séance était à midi et la deuxième à 16h20. Le soleil commençait vraiment à se coucher et à certains endroits on ne voyait pas grand-chose. La piste refroidissait aussi car le soleil ne tapait plus. Et certains par sécurité avaient passé leurs pneus neufs lors de la première séance.
 
Comment vois-tu la course pour toi demain ?
 
"Ils annoncent de la pluie. Or cette année ils n'ont jamais roulé avec les Michelin sous la pluie. Il a fait beau lors de toutes les séances et toutes les courses en CEV. Personne n'a donc d'infos sur les réglages des motos, ni même ne sait si les pneus vont ou pas. Moi j'aime bien la pluie en règle générale, donc je vais essayer de m'accrocher et d'être régulier.
 
En 125/Moto3, c'est une Moto3 qui a fait la pole, c'est un peu une surprise ?
 
"La Dorna est très contente de ça car ils avaient à cœur de montrer que les Moto3 ne sont pas des brêles, mais de bonnes motos.
 
Honda a mis le paquet, avec 4 techniciens du HRC et 2 de Geo Technology dans le stand de Miguel Oliveira.
 
"Oh oui, il a une bonne moto ! C'est une vraie moto. Et lui roule fort. Il se la donne. Il mérite vraiment sa place, on voit qu'il s'amuse beaucoup dessus. Il attaque fort."
 
Résultats des qualifications en Moto2 :
1- Carmelo Morales – Gigaset Mapfre Laglisse – Suter MMX – 1’37.418
2- Jordi Torres – Gigaset Mapfre Laglisse – Suter MMXI – + 0.574
3- Dan Linfoot – Team Wilmax – Harris Moto2 – + 0.668
4- Roman Ramos – Arguinano Racing – AJR Moto2 – + 0.744
5- Kev Coghlan – Honda Joe Darcey – FTR Moto M210 – + 1.020
6- Mathew Scholtz – Promoracing – PromoHarris Moto2 – + 1.037
7- Tomoyoshi Koyama – CIP Moto – Suter MMX – + 1.048
8- Isaac Vinales – Promoracing – PromoHarris Moto2 – + 1.274
9- Ivan Moreno – Andalucia Banca Civica – Moriwaki MD600 – + 1.589
10- Adrian Menchen – MIR Racing – MIR Racing Moto2 – + 1.649
…20- Louis Bulle – Equipe France Vitesse Espoir – Suter MMX – + 2.818
 
Temps de référence en Moto2 CEV :
Record du tour : 1'37.421 par Axel Pons
Record des essais : 1'37.396 par Carmelo Morales
 
Résultats des qualifications en Stock Extreme :
1- Ivan Silva – Kawasaki Palmeto PL Racing – Kawasaki ZX-10R – 1’34.726
2- Javier Fores – Motorrad Competicion – BMW S1000RR – + 0.089
3- Santiago Barragan – Extremadura Jr Team – Kawasaki ZX-10R – + 0.392
4- Javier Del Amor – Motorrad Competicion – BMW S1000RR – + 0.814
5- Alejandro Marinelarena – CNS Motorsport – BMW S1000RR – + 1.055
6- Alberto Lopez – Motorrad Competicion – BMW S1000RR – + 1.568
7- Kyle Smith – Wild Wolf BST – Kawasaki ZX-10R – + 1.614
8- Ferran Casas – Marvel Hotels Racing Team – Kawasaki ZX-10R – + 1.995
9- Albert Santamaria – Prolimit Racing – Kawasaki ZX-10R – + 2.308
10- Enrique Ferrer – Dues Rodes Pino Competicion – Ducati 1198R – + 2.417
 
Temps de référence en Stock Extreme
Record du tour : 1'35.601 par Xavier del Amor
Record des essais : 1'35.168 par Santiago Barragan
 
Résultats des qualifications en 125 / Moto3 :
1- Miguel Oliveira – Monlau Competicion – Honda NSF250R – 1’41.776 (Moto3)
2- Josep Rodriguez – Wild Wolf RACC MS – Aprilia RSW 125 – 1’41.891
3- Niccolò Antonelli – Team Italia Gabrielli – Aprilia RSW 125 – + 0.048
4- Alex Rins – Team CatalunyaCaixa Repsol – Derbi RSW 125 – + 0.279
5- Miroslav Popov – ElleGi Racing – Aprilia RSW 125 – + 0.850
6- Alex Marquez – Team CatalunyaCaixa Repsol – Derbi RSW 125 – + 0.996
7- Francesco Bagnaia – Team CatalunyaCaixa Repsol – Derbi RSW 125 – + 1.046
8- Andrea Migno – Agora Racing Curvacero – Aprilia RSW 125 – + 1.360
9- Niklas Ajo – Avant Tecno Racing – Aprilia RSW 125 – + 1.168
10- Massimo Parziani – Faenza Racing – Aprilia RSW 125 – + 1.418
…30- Christophe Arciero – ElleGi Racing – Aprilia RSW 125 – + 5.216
…36- Enzo Boulom – Equipe France Vitesse Espoir – Honda RS125R – + 5.759
Non-qualifié : Jules Danilo (KTM Fury Junior) Qualifié ensuite en raison de forfaits
Non-qualifié : Pierre Ginieys (Yamaha RS Distribution)
 
Temps de référence en 125 / Moto3 CEV :
Record du tour : 1'41.486 par Miguel Oliveira
Record des essais : 1'41.370 par Miguel Oliveira
Record GP 1'39"029 par Gabor Talmasci en 2007
 
Les horaires des courses :
11:15 Moto2 - 19 tours
12:30 125GP / Moto3 - 18 tours
14:30 Stock Extreme - 19 tours
 
Sur Motors TV ce dimanche :
12:20 - 125 GP en direct.
13:20 - Moto2 en léger différé.
14:20 - Stock Extreme en direct.
 
Photo : Miguel Oliveira, pole en 125 / Moto3 (© Dorna World Wide S.L.)