Lorenzo en pole : ''J'avais peur de ne plus savoir être rapide sur un tour''
Lorenzo en pole : ''J'avais peur de ne plus savoir être rapide sur un tour''

Jorge Lorenzo a été le plus rapide des trois séances d’essais du GP de Portugal et partira en pole position demain devant Rossi et Stoner. Sa dernière pole remonte à Laguna Seca, au mois de juillet.

Jorge Lorenzo a encore amélioré le record du circuit avec un chrono de 1’36.214, soit 1,2 seconde plus rapide que son meilleur tour en course l’an dernier (on ne prend plus en compte les temps des pole positions de l’an dernier, qui se signaient avec des pneus de qualification aujourd’hui disparus). Valentino Rossi partira en seconde position derrière son coéquipier (+0.260). Casey Stoner (+0.314) complète la première ligne, ce qui peut être considéré comme un excellent retour. Pedrosa, Edwards et De Puniet partiront de la seconde ligne.

Jorge Lorenzo (1er – 1’36.214) : « ça fait quelques courses que je n’ai plus été en pole ! Je commençais un peu à m’inquiéter car habituellement, être très rapide sur un tour est l’un de mes points forts. Quoi qu’il en soit, tout se passe très bien ce week-end. »

Valentino Rossi (2e – 1’36.474) : « Nous avons beaucoup amélioré les réglages par rapport à hier et nous sommes parvenus à régler nos problèmes au freinage. Il nous manque encore, cependant, du grip en sortie des virages lents et nous perdons du temps dans la chicane. On n’est pas loin du but et je pense qu’on trouvera une solution en étudiant l’acquisition des données. Je pense que demain, on aura une belle bataille. »

Casey Stoner (3e – 1’36.528) : « Hier, je pensais qu’une place sur la première ligne serait difficile à obtenir, mais à l’issue de la séance, j’étais déçu de ne pas être en pole. Tout s’est bien passé aujourd’hui. Mon corps est un peu douloureux car ça fait longtemps que je n’ai plus piloté de moto, mais je ne ressens pour l’instant aucun des symptômes qui m’ont handicapés sur les dernières courses auxquelles j’ai participé. Demain, la course reste le gros morceau, mais c’est bien de revenir comme ça et je pense que j’ai montré que j’ai fait le bon choix de faire une pause. »

Randy de Puniet (6e – 1’37.448) : « C’est une bonne séance, on a franchi une bonne étape. On a surtout travaillé sur le grip arrière et le traction control. En rythme de course, je suis dans le bon paquet (5-6). On peut considérer que je suis revenu à 100% de mes capacités, même si ça tire encore sur la cheville. Tout de suite après le dernier GP de Valence je me ferai retirer trois vis. Les quatre autres, sur le tibia, je les garderai au moins un an, voire à vie si ça ne me gêne pas. Au moins j’ai d’opération, au mieux je me porte. »



250
 : Hector Barbera, actuellement 4e du championnat 250 et futur pilote d’Aspar Martinez en MotoGP, a signé sa 4e pole de la saison. La séance a été extrêmement serrée puisque les dix premiers pilotes se tiennent  en 7 dixièmes seulement. 58 et 88 millièmes séparent le poleman du 2e (Bautista) et du 3e (Simoncelli). Hiroshi Aoyama, le leader du championnat, partira en 4e position. Jules Cluzel et Mike Di Meglio se sont classés respectivement en 9e et 10e position, à 0.6 et 0.7 seulement de la pole !

Jules Cluzel (9e) : « Je suis content et déçu à la fois car il y avait moyen de grappiller encore des places pour se lancer de la 2e ligne. C’est très serré, je suis à 15 millièmes de la 2e ligne. Pour demain, il va falloir faire un bon départ. Je freine fort, mais j’ai un peu plus de problème sur les accélérations. Les motos d’usine sont aidées à ce niveau par le traction control. »

Mike Di Meglio (10e) : « La séance s’est bien passée, mais j’ai voulu attendre des roues à la fin et j’ai perdu bêtement du temps car ça n’a servi à rien. Mais j’ai une base châssis et je pense être prêt pour la course. »

Valentin Debise (19e) : « C’est pas mal, je suis à 2,8 secondes de la pole. Je me sens de mieux en mieux et j’arrive maintenant à suivre des pilotes comme Pesek, Tomizawa, Baldolini ou encore Abraham. J’espère donc demain pouvoir suivre ces pilotes en course car ce n’est vraiment pas marrant de rouler seul. »

125 : Sur la route de son premier titre mondial, Julian Simon vient de signer sa sixième pole de la saison avec un chrono de 1’45.199. Il a mené toutes les séances d'essais depuis hier. Le favori espagnol n’a malgré tout pas battu le record de la piste (1’44.675) détenu par Mattia Pasini depuis 2007, mais il colle une demi-seconde au second, Pol Espargaro, et à Bradley Smith. Marc Marquez complète la première ligne. Johann Zarco, qui a cassé lors de la séance du matin, partira en 16e position et Quentin Jacquet s’élancera de la 32e place pour son premier Grand Prix. Pour rappel, Alexis Masbou ne court pas suite à la rupture de contrat de la part de son team.

Johann Zarco (16e – 1’46.704) : « ça n’a pas mal commencé car j’ai roulé assez vite d’entrée en essayant de rouler avec de bons pilotes pour améliorer mes chronos. Ce matin, on a eu des soucis de carburation, mais cet après-midi le moteur marchait pas mal. Après mon second arrêt, j’ai pu faire un bon chrono derrière Olive, puis j’ai commis une erreur en prenant la roue de Simon, qui est vraiment plus rapide que tout le monde : dans les premiers virages après la ligne droite, j’avais déjà perdu le contact. Je n’ai pas été malin sur ce coup-là. Demain, pour la course, il va falloir être bien sur les freinages afin de pouvoir doubler et rattraper le temps perdu en ligne droite. »

Quentin Jacquet (32e – 1’50.031) : « Ce matin, on a cassé une bougie et j’ai dû roder mon moteur en début de séance. Malgré ça, j’ai quand même gagné une seconde sur mon meilleur temps dans le premier tour, puis une autre seconde dans le 2e tour. Hélas, après 5 tours, les mêmes symptômes de ce matin sont réapparus. Je suis rentré au stand pour refaire la carbu, mais quand je suis reparti avec des pneus neufs, le problème était toujours là. C’est dommage car j’étais tout de suite sur le bon rythme. »