Les GP à Jerez jusqu'en 2016
Les GP à Jerez jusqu'en 2016 Bien que la situation financière du circuit de Jerez de la Frontera soit actuellement assez périlleuse, le gouvernement de la province d'Andalousie vient d'annoncer qu'il y garantissait l'organisation du Grand Prix d'Espagne pour au moins les cinq prochaines années, jusqu'en 2016.
Les problèmes venaient du fait que les actifs du circuit avaient été saisis, après que la société Cirjesa, propriétaire des installations, n'ait pas payé les sommes dues pour les travaux réalisés pour améliorer la sécurité en 2005 par les entreprises Serviobras et FCC.

La dispute n'est toujours pas réglée, ce qui énerve pas mal de politiciens et de responsables locaux, tant le Grand Prix d'Espagne amène de publicité et de retombées économiques pour la région. Selon l'argumentaire de la Junta locale, les GP sont diffusés dans 240 pays et vus par plus de 300 millions de téléspectateurs, dont 3,5 millions en Espagne. C'est pourquoi le gouvernement régional a décidé de soutenir l'épreuve, sous la forme d'une subvention du Conseil du Tourisme, du Commerce et des Sports d'Andalousie.

La Dorna en a profité pour faire un deal plus large avec le gouvernement andalou, et on verra ainsi des panneaux publicitaires pour cette région lors des GP d'Assen, Brno, Le Mans, Sepang et Silverstone.

La situation financière du circuit n'est donc pas officiellement réglée, mais certains supposent que le gouvernement local fait ce qu'il faut pour satisfaire discrètement les demandes des créanciers. 

Cette année le Grand Prix d'Espagne aura lieu à Jerez le 3 avril.


Photo : Jerez et son GP si particulier (© PSP Stan Perec)