Leçon de pilotage 3 : La chicane
Leçon de pilotage 3 : La chicane Maintenant, Bernard Garcia vous explique comment bien négocier une chicane. Les secondes vont encore tomber ! Pour négocier au mieux une chicane (ou pif-paf), il va falloir passer le moins de temps possible entre le repère du freinage et l'accélération à fond. Pour ça, il va falloir allier vitesse et vivacité dans le changement d'angle !
Prenons par exemple la première chicane à Magny-Cours. Après Adélaïde, 1ère/2e/3e à fond dans le petit bout droit. Placez-vous au raz de la bande blanche, à gauche de la piste, déplacez vos fesses côté droit, puis freinez au panneau 100m : écrasez progressivement les freins, rentrez la 2e en lâchant progressivement l'embrayage, appuyez fort sur le cale-pied droit pour une mise sur l'angle rapide (à la baraque des commissaires), lâchez les freins 10-20m avant la corde à droite pour garder un max de vitesse. Genou sur le vibreur, angle maxi, puis filet de gaz… Regardez droit devant comme si vous vouliez aller dans la tribune en face derrière le mur de pneu. Restez appuyer sur le cale-pied droit, comptez 1 ou 2 secondes après la corde puis ¼ de gaz (ou ½ gaz pour les 600cc) afin de caler le pneu arrière. Appuyez sur les deux cale-pieds en même temps afin de déplacer les fesses plus rapidement côté gauche, en venant caler votre genou droit dans le renfoncement du réservoir. Figez les gaz, contre-braquez à droite et, en même temps, appuyez fort sur le cale-pied gauche. Balancez votre torse, coude et tête sur la gauche en tirant fortement avec le genou droit sur le réservoir afin de faire bras de levier. Regardez maintenant le point de corde à gauche : restez ¼ ou mi-gaz dans le changement d'angle, et vous allez tomber pile à la corde. Regardez ensuite la sortie : appuyez sur le cale-pied droit pour redresser la moto, puis sur les deux cale-pieds. ¾ puis plein gaz afin de sortir comme "une balle" ! Pfff, trop facile !

MISES EN GARDE & CONSEILS UTILES
Pour vous aider à réduire votre temps de passage de la chicane, prenez un partiel entre le panneau 100m et le début de la bande verte extérieure (repère de freinage pour le 180°).
Le truc, c'est d'anticiper le déclenchement de changement d'angle pour être dans le bon tempo, afin de tomber pile à la corde à gauche. Sur la roue arrière, la moto est plus lourde à balancer : grâce au jeu des appuis sur les cale-pieds vous allez être en avance sur le balancement.
L'important est de toujours garder de la vitesse dans le droite, mais surtout de bien figer les gaz afin de ne pas "croiser les skis" dans le gauche (mais si tu coupes, t'es mort !) Il y a d'ailleurs des centaines de chutes dans ce gauche : il suffit de regarder les traces au sol ! Par contre, comme vous avez bien accéléré entre les deux virages, vous allez passer avec 5 bornes de mieux dans le gauche (moto lancée donc moins de risque de high-side) et ça fait 15 km/h plus vite environ avant le freinage du 180°... Trop fort !