Le retour des 1000cc en MotoGP
Le retour des 1000cc en MotoGP

Suite à la pression des pilotes qui veulent plus de spectacle et surtout de la crise qui nécessite de faire des économies, le retour à une cylindrée de 1000cc pour 2012 en MotoGP a été votée par la Commission Grands Prix.

« Retour aux 1000cc et moins d’électronique » martèle Valentino Rossi quand on lui demande quel changement il aimerait avoir pour les machines. Le vœu du nonuple champion du monde a été exaucé, même s’il ne sera peut-être plus là pour en profiter. Le changement de cylindrée est en effet prévu pour 2012, soit dans deux ans. Mais gageons que Vale aura certainement à cœur de piloter ces machines dont il rêve, attendons-nous donc à le voir rouler au moins jusqu’à fin 2012 !

Pour ce qui est du règlement, le choix a surtout été dicté pour des raisons économiques : les très pointus moteurs 800cc coûtent trop chers. Quand la catégorie MotoGP a été créée en 2002, les moteurs étaient alors des 990cc. Mais la vitesse de pointe démoniaque de ces machines a décidé les organisateurs à réduire la cylindrée en 2007. Certes, les nouvelles 800cc étaient un poil moins rapides en ligne droite, mais beaucoup plus en virages, ce qui n’a pas résolu le problème de la sécurité, en plus d’augmenter celui des coûts avec le rappel des soupapes pneumatiques et une électronique de plus en plus sophistiquée.

Cependant, pour éviter que les futurs moteurs de 1000cc ne soient trop puissants, le diamètre des cylindres ne devra pas dépasser 81mm et tous les moteurs seront limités à 4-cylindres (ce qui est déjà le cas aujourd’hui).

Photos : Casey Stoner au GP d'Australie 2009. PSP Stan Perec