Le GP de Brno 2012 menacé
Le GP de Brno 2012 menacé Le circuit de Brno, où a lieu chaque année le Grand Prix de la République tchèque, a annoncé pour 2010 une perte de 80 millions de couronnes, soit environ 3,3 millions d'euros, ce qui rend problématique l'organisation de l'épreuve en 2012. Selon un porte-parole de l'équipe Cardion AB MotoGP - le propriétaire de l'équipe Cardion AB, le père de Karel Abraham, possède également le circuit de Brno – le GP 2011 n'est pas en danger, et se déroulera comme prévu. Le problème pour le circuit, c'est qu'il y a un déficit budgétaire important pour la course MotoGP, et si elle ne reçoit pas le soutien du gouvernement tchèque, les promoteurs seront incapables de remplir leur contrat d'organisation de la course jusqu'en 2014.

Le circuit reçoit quelque 19 millions de couronnes du conseil municipal de Brno et du conseil régional de la Moravie. Cela laisse le circuit avec un déficit de quelque 60 millions de couronnes à combler, et son propriétaire a donc demandé au gouvernement tchèque une subvention pour organiser la course.

Le ministre tchèque des Finances Miroslav Kalousek a rejeté la demande de subvention, déclarant que l'Etat n'avait aucun intérêt à soutenir la course. Le circuit affirme que son refus est fondé sur un manque de familiarité avec la course, et aussi avec les avantages financiers qu'apporte le GP à la région et à la République tchèque dans son ensemble. Selon Cardion AB, la course a généré quelque 180 millions de couronnes (environ 7,5 millions d'euros) de recettes fiscales pour la République tchèque, et le circuit est actuellement engagé dans le lobbying du ministère des Finances avec ces chiffres en main.

Photo : GP de Brno 2010 (© PSP Stan Perec)