Le circuit de Nogaro par David Muscat
Le circuit de Nogaro par David Muscat Le champion aux neuf titres nationaux vous révèle tous les secrets du circuit gersois. STATISTIQUES PISTE :
-    Longueur : 3 636 m
-    Largeur : env. 12 m
-    Virages à gauche : 5
-    Virages à droite : 9

CHRONOS DE REFERENCE 2008 :
-    France SBK : 1’29’’725 (Erwan Nigon, pole position)
-    France SS¨ : 1’32’’271 (Julien Enjolras, course)
-    France 125 : 1’34’’935 (Valentin Debise, pole position)

COORDONNEES CIRCUIT :
-    Adresse : Circuit Paul Armagnac - Boîte Postale 24 - 32110 Nogaro (France)
-    Tél/Fax : 05 62 09 02 08/ 05 62 69 05 44
-    E-mail : circuit-nogaro@circuit-nogaro.com
-    Site web : www.circuit-nogaro.com
-    Accès : Cf. plan d’accès sur le site web

LES CARACTERISTIQUES DU CIRCUIT PAR DAVID MUSCAT
« Nogaro est un circuit où il ne faut pas hésiter à rentrer très tard dans les virages. Sacrifier les entrées permet de se placer au mieux pour la sortie, et ainsi privilégier les accélérations qui commandent les parties les plus rapides. Du coup, on freine très tard, on casse les virages, et on accélère le plus tôt possible. La configuration du tracé, et le fait que l’on garde les freins sur l’angle, font qu’il est très difficile de doubler à Nogaro. Le gros freinage au bout de la ligne droite de l’aérodrome (la plus longue du circuit) est sans aucun doute le seul endroit où il est possible de faire les freins proprement, à condition d’avoir une machine assez performante pour prendre l’aspiration de celle qui vous précède. Certaines parties, comme la courbe Roger Dubos (dernier double gauche du circuit) offrent très peu de dégagement. Il vaut donc mieux savoir garder une certaine réserve… »

UN TOUR AVEC DAVID

Virage de la Ferme : Servez-vous des bosses, qui semblent être sur la trajectoire idéale, comme repère visuel à l'entrée de ce virage. Pour prendre la bonne trajectoire, il faut en fait les contourner par l'extérieur. Vous rentrez ainsi très tard, et vous êtes bien placé pour négocier le droite qui suit.

L'Escargot : Il faut faire attention avec la poignée de gaz à l'accélération. La piste est en dévers et le risue de high side est élevé. Le virage à droite après l'escargot passe à fond.

Freinage de l'Ecole : C'est le seul endroit où il est possible de doubler proprement, en s'aidant du phénomène d'aspiration pour déboîter. Une compression a été formée par le passage des monoplaces. Juste après être passé dessus, j'attrape le levier de frein.

Droite rapide : La courbe à droite après l'épingle de l'école est déterminante pour le chrono. Si vous parvenez à passer sans couper, ça cause ! En revanche, la moto a tendance à beaucoup patiner et il faut maîtriser...

Courbe Henri Oreiller : Le bitume a été refait dans ce virage, dernier gauche du circuit. Il y a des bosses en plein sur la trajectoire. Gaffe, donc ! Ma trajectoire est un peu étrange ici : je freine le plus tard possible pour accélérer au plus tôt.

Note : Attention ! David Muscat est un pilote professionnel et expérimenté. Il nous donne ici sa description d’un tour rapide, sur une machine de Superbike. Ne suivez pas ses indications à la lettre (surtout les repères de freinage !) si vous n’avez pas l’expérience. Allez-y progressivement pour repousser vos limites, en choisissant vos propres repères.