Le circuit de Magny-Cours par Matthieu Lagrive
Le circuit de Magny-Cours par Matthieu Lagrive Le quadruple champion du monde d'Endurance vous livre tous les secrets du circuit nivernais. STATISTIQUES PISTE :
-    longueur : 4 411 m
-    largeur : 11 à 18m
-    nbre virages à gauche : 9
-    nbre virages à droite : 9

CHRONOS DE REFERENCE (2008) :
-    Record France SBK : 1’41’’509 (Erwan Nigon, pole)
-   
Record France SSP : 1’44’’624 (Julien Enjolras, course)
-   
Record France 125 : 1’50’’749 (Clément Dunikowski, pole)

COORDONNEES CIRCUIT :
-    Adresse : Circuit de Nevers Magny Cours - BP12 - 58470 MAGNY-COURS
-    Tél/Fax : 03.86.21.80.00 / 03.86.21.81.16
-    E-mail : circuit@magnyf1.com
-    Site web : www.magnyf1.com

LES CARACTERISTIQUES DU CIRCUIT PAR MATTHIEU LAGRIVE :

« Magny-Cours est un circuit assez plaisant pour rouler, d’autant qu’il y a un nouveau revêtement. On a surtout plus de grip quand les conditions sont délicates (pluie, etc.). Il y a aussi beaucoup de repères aux abords et sur la piste. C’est un circuit assez délicat au niveau des réglages car il y a des parties très rapides et d’autres lentes, des chicanes rapides et des gros freinages. Il faut donc avoir une moto très homogène. Mais avec une 1000cc et pour un pilote comme moi qui aime bien faire glisser la moto, c’est un circuit plutôt sympa, qui se prête à ce style de pilotage. C’est assez facile de s’y amuser. Il y a trois gros freinages : Adélaïde, le Château d’eau et le Lycée, où il faut bien se placer pour bien ressortir. Le reste, c’est des virages assez coulés, sans grosse particularité. »

UN TOUR AVEC MATTHIEU

Estoril : C’est un virage très important car il commande une longue ligne droite. Il faut garder une bonne vitesse de passage et bien se placer pour pouvoir ressortir du virage le mieux possible. On peut gagner facilement du temps ici quand on sort bien.

Adélaïde : Gros freinage ! Avec les 1000cc, on arrive à 280 km/h. Mon repère de freinage est juste après la passerelle, sans faire un freinage de trappeur, mais en toute sécurité pendant une course de 24 heures. Ça permet de ne pas trop taper dans les freins. De toute façon, de Adélaïde au Château d’eau, c’est une partie où il faut être assez fin en pilotage, ne pas chercher à freiner trop fort ou trop tard

180° : C’est un virage où il y a plusieurs trajectoires. Certains freinent tard pour venir tout de suite au point de corde. Moi je préfère sacrifier l’entrée, en prenant le point de corde loin, afin de bien me placer pour l’accélération qui suit et surtout le virage à droite suivant qui se passe à fond. Il faut passer la 3e avant le droit de façon à ce que la moto prenne plus facilement ses tours. Là, en ressortant bien, tu peux faire une grosse différence, même par rapport à des mecs qui roulent bien. On peut facilement reprendre une demie seconde.

Château d’eau : A la sortie, je cherche à bien revenir sur la droite. Ça me permet d’arriver sur le freinage suivant avec la moto droite et ne pas prendre de risque sur la prise des freins, et de gagner encore du temps. De toute façon, si on ressort plus vite de ce virage, on se retrouve bloqué sur la partie gauche de la piste et au final, tu n’arrives pas plus vite.

Lycée et chicane de l’arrivée : C’est assez facile de faire les freins avant l’arrivée, dans la descente, même si c’est délicat car on a tendance à prendre les freins sur l’angle. Il ne faut pas être trop agressif au début du freinage, mais être progressif et attendre que la moto soit droite pour écraser les freins. Ce qui est important, c’est de ne pas garder les freins trop longtemps et de garder de l’élan dans le premier droite de la chicane. Il faut de la vitesse pour ressortir de la chicane et surtout bien rester dans les tours. C’est ce qui va commander la sortie pour la ligne droite d’arrivée.

Note : Attention ! Matthieu Lagrive est un pilote professionnel et expérimenté. Il nous donne ici sa description d’un tour rapide, sur une machine de Supersport. Ne suivez pas ses indications à la lettre (surtout les repères de freinage !) si vous n’avez pas l’expérience. Allez-y progressivement pour repousser vos limites, en choisissant vos propres repères.