La malédiction des vice-champions du monde
La malédiction des vice-champions du monde Jorge Lorenzo, Max Biaggi, et maintenant Marc Marquez. Les trois vice-champions 2011 dans les catégories les plus importantes ont tous un point commun : Ils étaient forfaits le jour où le champion du monde a été titré. Ça a commencé avec Max Biaggi qui se cassait un petit os du pied (métatarse) lors des essais de la course du Nürburgring début septembre. Il ne pouvait donc pas courir en Allemagne. Plus surprenant, il ne participait pas non plus aux manches d'Imola le 25 septembre, ni de Magny-Cours le 2 octobre. Carlos Checa était donc titré sans lui dans la Nièvre. 

On notera que Max Biaggi avait obtenu le titre en 2010, ce qui était également le cas de Jorge Lorenzo en MotoGP. Marc Marquez avait aussi été sacré l'an dernier, mais en catégorie 125.

Lorenzo était le deuxième à ne pas courir le jour du sacre du leader, quand il se blessait à un doigt lors du warm up du Grand Prix d'Australie le dimanche matin à Phillip Island. Casey Stoner recevait sa couronne en l'absence en piste de l'Espagnol.

En Moto2, curieusement cette même situation se reproduit : Victime d'un problème de vision à la suite de sa chute lors des essais libres du Grand Prix de Malaisie, Marc Marquez ne peut participer ce week-end à la course qui va – quoi qu'il arrive – sacrer Stefan Bradl.

Photo : Lorenzo et Marquez fin 2010 (© motogp.com / Dorna)