L’avenir de Randy décidé ce week-end ?
L’avenir de Randy décidé ce week-end ?

A Indianapolis, nous avons eu l’occasion de discuter longuement avec Lucio Cecchinello, le team manager de Randy de Puniet. Il nous a confié son souhait de continuer avec le pilote français.

« Mon désir est à 100% de continuer ce projet tous ensemble. On a commencé avec des difficultés l’an dernier, mais on a beaucoup travaillé sur nos points faibles cette année et on est arrivé à un bon niveau. Je pense qu’il y a moyen de faire mieux encore. Honnêtement, on n’arrivera pas à faire mieux que Rossi, Lorenzo ou Pedrosa, mais s’en approcher davantage est possible. Maintenant, c’est vrai que Randy a d’autres offres intéressantes du côté technique et sportif – économiquement, je ne sais pas. Je suis prêt à donner tout ce qui est en mon pouvoir pour le garder, mais je ne peux pas faire beaucoup plus que ce que je suis en train de faire. C’est donc à lui de prendre la décision. On devrait y voir plus clair ce week-end à Misano. »

Les autres pilotes en discussion avec Cecchinello sont Mattia Pasini et Hiroshi Aoyama en 250cc, Vermeulen, Elias, De Angelis et Toseland en MotoGP. « Mais je suis plutôt intéressé pour prendre quelqu’un qui a de l’expérience en MotoGP, car prendre un jeune dans un team où il n’y a qu’un seul pilote, c’est un peu risqué. Et puis même si quelqu’un comme Aoyama est très intéressant, je ne suis pas sûr qu’un pilote japonais colle avec l’image de mon sponsor (Playboy) ! »

Concernant le Moto2, Lucio Cecchinello nous a avoué que leur projet d’y participer était de moins en moins sûr : « Le prix de location des Honda satellites augmente l’an prochain (d’environ 30%, ndlr) et j’ai besoin de tout mon budget pour le team MotoGP. A l’heure actuelle, il y a 60% de chance qu’on ne fasse rien. On donnera notre réponse à la Dorna à Estoril. »