Jules Cluzel : '' Il me manque juste 0.5 pour être dans les cinq premiers. C'est largement faisable.''
Jules Cluzel : '' Il me manque juste 0.5 pour être dans les cinq premiers. C'est largement faisable.'' Onzième temps ce dimanche à Jerez, Jules a bouclé ses trois jours de tests sur le circuit de Jerez. Objectif : le GP du Qatar dans 15 jours.
"Aujourd'hui, ça a été un peu plus compliqué. En fait, en début de journée on a essayé de travailler avec des pneus qui avaient déjà fait pas mal de tours car on n'en avait plus de neufs. D'entrée, je suis reparti dans les mêmes chronos que la veille, donc c'était plutôt pas mal. Ensuite on a essayé de régler la moto tout en mettant pas mal de tours dans les pneus. Le rythme continuait d'être pas mal. 

"Puis on a fait quelques modifications qui étaient plutôt moins bien. Mon rythme était moins rapide. Je n'avais pas de très bonnes sensations de l'avant, donc ça m'a un peu mis le doute. Une petite chute de l'avant n'a pas arrangé les choses ! A la fin, on devait repartir avec un pneu neuf mais les conditions ont changé. Il faisait un peu plus froid, il commençait à y avoir de petites gouttes donc on n'a pas pu améliorer le chrono de la veille, ce qu'on espérait faire."

Quel est ton point de vue global sur ces trois jours d'essais ?

"Le bilan est bon. On a eu une très bonne journée hier (ndlr : samedi). Aujourd'hui ça a été un peu plus compliqué, mais on sait que le rythme pour la course est bon. Le seul truc qu'il faut maintenant, c'est pouvoir aller chercher un tour vite."

Comment ce présente pour toi le Grand Prix du Qatar, sur un circuit qui te réussit bien en général ?

"Je suis plutôt confiant. Pendant ces trois jours, on était plus ou moins tout le temps dans le top 10. Il me manque juste d'aller chercher environ une demi-seconde pour pouvoir être dans les cinq premiers. C'est largement faisable. On a eu une super deuxième journée, même si on s'est un peu emboucané aujourd'hui. J'aime bien le Qatar. On ne va pas se mettre de pression. On va y aller… normal !" 

Photo : Jules Cluzel (© PSP Stan Perec)