Johann Zarco : ''viser le podium''
Johann Zarco : ''viser le podium'' C'est à deux petits dixièmes de seconde de son coéquipier Efren Vasquez que Johann Zarco a clôturé sa troisième journée de test à Valencia. Voici le bilan du jeune espoir français, désormais chez Ajo Motorsport. "Le bilan de ces trois jours d'essai est très positif. J'ai découvert une moto fantastique. Elle est puissante et dispose d'un moteur très utilisable, doté d'un bon couple. L'équipe règle les suspensions et le châssis vraiment très bien. L'important était surtout de parcourir un maximum de kilomètres pour que je m'habitue à la moto et que je prenne mes points de repère.

Chez Ajo, il y a cinq pilotes actuellement. Quel effet ça fait de se retrouver au milieu d'une telle équipe ?

"En fait, c'est plus un groupe de trois pilotes, car les deux autres font partie de l'équipe Red Bull qui est gérée par quelqu'un d'autre. Moi, je fais équipe avec Vasquez, ainsi qu'avec le pilote malais Zulfahmi Khairuddin qui lui dispose d'une RSW. Nous ne sommes en fait que trois pilotes dans le box. 

Après ces trois jours d'essai, quels sont tes objectifs pour 2011 ?

"Tout d'abord bien préparer la première course, pour pouvoir d'entrée de jeu viser le podium. Après, si ça ne se passe pas come je le souhaite, si je dois terminer cinquième ou sixième, il faudra que je ne m'inquiète pas et que je prenne ces points-là au lieu de tomber. C'est simplement parce que je n'aurai pas encore l'esprit pour être sur le podium, mais ça viendra au fil des courses. Mon objectif est de monter sur le podium et de lutter avec les meilleurs come Terol.

L'année dernière, tu avais réalisé le meilleur tour en course du GP 125 à Brno au 17e tour en 2'12.642. Ça reste un grand souvenir ?

"Complètement. Il me reste pourtant un grand regret : celui de ne pas être parti en slicks directement. Mais ça reste un bon souvenir. C'est de cette course que les fans et les gens que je rencontre me parlent le plus. C'est agréable.

Penses-tu pouvoir franchir un cap important avec la RSA ?

"Oui, d'abord il faut une moto comme ça pour être parmi les premiers. Le moteur a beaucoup évolué depuis sa création. Mon équipe travaille très bien, à chaque fois qu'on sort des box on améliore un petit peu. On arrive avec de petits réglages à améliorer les sensations et donc à aller plus vite. Dans l'équipe où j'étais auparavant, j'avais parfois une bonne sensation lors d'une séance, mais pas lors de la suivante. Maintenant, on progresse à chaque sortie et on s'améliore à chaque fois."

Photo : Johann Zarco (© PSP Stan Perec)