Johann Zarco : ''Mon but est de remonter sur Terol''
Johann Zarco : ''Mon but est de remonter sur Terol'' Récent vainqueur à Motegi, Johann peut encore être champion du monde 125. Nicolas Terol a une belle avance (31 points) mais il reste encore trois Grands Prix, dont Phillip Island ce week-end. Le titre est loin d'être attribué et Zarco garde toutes ses chances. Ta victoire au Grand Prix du Japon, avec 5.9 d'avance sur Terol, a-t-elle changé quelque chose pour toi, dans ta tête ?

"Non, pas particulièrement. Je continue à faire comme on faisait avant, c’est-à-dire en m'investissant toujours à fond pour pouvoir ensuite en gagner d'autres. Mais je n'ai pas eu d'impression de changement.

Ça ne t'a pas donné plus de confiance, par exemple ?

"Je ne sais pas encore. On verra ça lors du Grand Prix d'Australie.

Tu es actuellement deuxième du mondial à 3 courses de la fin, à 31 points de Terol et avec 40 d'avance sur Viñales. Comment vois-tu la fin de saison ?

"Mon but est de remonter sur Terol. Faire chaque course le mieux possible. Viser la première place et y croire jusqu'au bout avec pour objectif de remonter sur lui.

Apprécies-tu le circuit de Phillip Island ?

"Oui, car déjà l'endroit est magnifique. Le circuit est vraiment très beau. Je n'ai pas encore réussi à aller très bien sur cette piste, mais cette année ça peut changer, comme ça l'a fait à beaucoup d'endroits. Comme pour le Japon, je vais analyser les courses des années précédentes et les chronos pour tirer mon épingle du jeu.

(ndlr : l'an dernier en Australie, le moteur cassait en course, après que Johann ait réalisé le 14e temps des qualifs et le 10e du warm up)

Et le circuit de Sepang ?

"Je l'apprécie, car l'année dernière j'y avais bien roulé, malgré qu'on ait eu quelques difficultés. J'y avais été performant, agressif, donc cette année je vais essayer de faire pareil, avec une moto qui est meilleure, pour être aux avant-postes." 

(ndlr : en 2010, le moteur de Johann coupait à la fin du 6e tour à la sortie du dernier virage. Il perdait alors 3 secondes et 3 places, mais terminait néanmoins 11e)

Photo © PSP Stan Perec