Imminent : le même propriétaire pour le MotoGP et le WSBK
Imminent : le même propriétaire pour le MotoGP et le WSBK Le groupe de capital-investissement Bridgepoint, propriétaire de la Dorna, serait sur le point de conclure l'achat d'Infront, propriétaire du mondial Superbike.  Si l'accord n'est pas encore signé, il serait sur le point de l'être. Tout d'abord, qui est Bridgepoint ? C'est une entreprise âgée de 25 ans qui achète et vend des affaires évaluées entre 200 millions d'euros et 1 milliard. Elle en possède actuellement plus d'une trentaine, qui emploient au total 55 000 personnes et réalisent un chiffre d'affaires annuel de 5,6 milliards d'euros. Les activités de ces entreprises sont très variées et ça n'a d'ailleurs aucune importance, car seule la rentabilité intéresse Bridgepoint et ses investisseurs. Lors des 10 dernières années, Bridgepoint a ainsi réalisées 70 transactions pour un montant de 15 milliards d'euros.

Infront est un groupe spécialisé dans la vente des droits TV du football, qui a quelques petits investissements annexes comme le mondial Superbike. Mais il est évident que pour ces deux gros investisseurs, les courses de moto ne représentent qu'un tout petit pourcentage de leurs activités.

La Commission Européenne anti-monopole devrait logiquement interdire à un même groupe de posséder les deux championnats mondiaux, conformément à ses décisions passées. Bridgepoint aura donc deux choix : soit fusionner les deux championnats en un seul avec un unique gestionnaire (dans ce cas probablement la Dorna), soit revendre un des deux championnats. Et c'est ainsi que les frères Flammini pourraient de nouveau se retrouver propriétaire du mondial Superbike, mais certainement en le rachetant beaucoup moins cher qu'ils ne l'avaient vendu à Infront.

Photo : le paddock de Brno (© PSP Stan Perec)