Hayden : ''Tu me laisses mener le début de course ?'' Lorenzo : ''Accord conclu !''
Hayden : ''Tu me laisses mener le début de course ?'' Lorenzo : ''Accord conclu !'' La conférence de presse post-essais qualificatifs a été un grand moment entre Jorge Lorenzo, le poleman, et Nicky Hayden, troisième. Tout est parti de la question d'un journaliste : "Jorge, penses-tu que laisser mener le début de course par un autre pilote en cas de conditions difficiles puisse être une bonne stratégie ?"

Lorenzo : "C'est effectivement une très bonne idée. Nicky, tu veux mener ?
Hayden : "Ok, je veux bien mener les treize premiers tours au moins...
Lorenzo : "Et après tu me laisses passer, ok...
Hayden : "Ok, je mène les trois premiers et les trois derniers !"

L'échange entre les deux pilotes a bien évidemment fait rire aux éclats toute l'assemblée.

Jorge Lorenzo (pole position - Yamaha) : "Je suis bien sûr super heureux de cette seconde pole position d'affilée, mais ça a été une séance très difficile car quand les conditions sont entre deux comme ça, avec des tâches d'humidité, c'est très dangereux. Il faut donc être très concentré, pour savoir quand on peut pousser la moto et quand il faut ralentir."

Dani Pedrosa (2e - Honda) : "Ces essais étaient un gros challenge car nous avons eu tous les types de condition durant les quatre séances : du déluge au sec, en passant par le séchant. Avec deux choix de pneus seulement (slick ou pluie), il était très difficile de faire une erreur. Nous n'avons pas pu décrocher la pole, mais partir de la première ligne est toujours une bonne chose. Demain, il faudra se tenir près pour avoir n'importe quelle type de conditions en course."

Nicky Hayden (3e - Ducati) : "ça fait un bail qu'on n'est plus parti de la première ligne et ça fait du bien (Note : la meilleure qualification d'une Ducati l'an dernier a été la 4e place de Randy de Puniet à Valencia fin 2011. La dernière première ligne remonte à 2010 : Stoner en pole à Valencia et Hayden second à Estoril). Les conditions de piste n'arrêtaient pas de changer durant la séance et c'était assez compliqué. Les tâches d'humidité m'ont peut-être donné un petit coup de pouce pour être en première ligne, mais c'est bon d'être là, à côté de deux Espagnols qui jouent à domicile. Beaucoup de monde me demande pourquoi la Ducati est plus performante sur le mouillé que sur le sec, mais même si on a une ou deux idées, c'est difficile à expliquer. L'électronique fonctionne très bien sur le mouillé et distribue peut-être mieux la puissance au sol. Maintenant, on est peut-être en première ligne, mais à une seconde de la pole, donc on a encore du boulot à faire."

Photo : Lorenzo et Hayden en pleine baston sur la piste, avant de se fendre la poire en conférence de presse (Photo PSP Lukasz Swiderek)