Harley entraîne Buell et MV Agusta dans sa chute
Harley entraîne Buell et MV Agusta dans sa chute
Les ventes mondiales de Harley-Davidson ont baissé de 21,3% dans le 3ème trimestre, avec pour conséquence une baisse de 84,5% des revenus par action. Dans ces conditions, les dirigeants de la firme abandonnent l’aspect sportif pour se concentrer sur leur activité de base : le gros twin yankee.
La production des Buell est définitivement stoppée. Tous les employés ont reçu leur lettre de licenciement, avec effet pour le 18 décembre 2009. « Harley-Davidson, Inc. » attend de cette mesure l’économie de 125 millions de dollars US. A titre d’exemple, le troisième trimestre pour Buell a été déficitaire de $ 14,2 millions. MV Agusta est à vendre. Les pertes sur le troisième trimestre se sont élevées pour la marque italienne à 18,9 millions.
 
C’en est donc fini pour longtemps des activités sportives d’Harley-Davidson sur le bitume. Danny Eslick a remporté cette année le premier titre AMA SportBike de la marque et sa 1125R risque de rester la seule du genre dans le musée de Milwaukee. Quant à DMG, qui avait acheté le championnat AMA l’hiver dernier et changé le règlement pour que les 1200 cm3 américains puissent gagner face aux 600 cm3 japonais, on imagine que ses dirigeants doivent se sentir aujourd’hui plutôt floués.