Harald Bartol : ''Le Moto2 ne m'intéresse pas''
Harald Bartol : ''Le Moto2 ne m'intéresse pas'' Après l'annonce de KTM de se retirer définitivement des Grands Prix, nous avons pu discuter avec l'homme qui les avait convaincus à s'engager : Harald Bartol.
Après l’arrêt de la 250, KTM se retire maintenant de la 125 : est-ce dû à la crise, ou plutôt à la divergence d’idées sur l’évolution des catégories ?

Pour la 250, c’était un peu les deux, mais pour la 125, c’est une raison économique uniquement.

Quel est votre avis concernant la catégorie Moto2 et n’y a-t-il aucune chance que KTM construise un jour un châssis ?

Je suis un technicien et je n’ai aucun avis sur cette catégorie car elle ne m’intéresse pas techniquement. Pour moi, c’est une Coupe, ce n’est pas une catégorie de Grands Prix qui doit être aussi une compétition du point de vu technique. Personnellement, je ne vois pas d’intérêt à ne développer qu’un châssis, c’est l’ensemble avec le moteur qui m’intéresse. Mais c’est mon avis personnel et je ne peux pas parler à la place de KTM sur leur avenir.

Quelles ont été vos propositions pour la catégorie de substitution de la 250, avant que le Moto2 ne soit décidé ?

Nous avons essayé de faire des propositions pour réduire les coûts, car c’était le vrai problème. Mais cette catégorie Moto2 coûtera encore plus cher. Ça n’a pas de sens. Pour moi, il y a d’autres raisons derrière, d’autres intérêts, car il y avait des solutions pour réduire les coûts de la catégorie 250.

La mort du 2-temps était pourtant programmée…

Lorsque KTM a décidé de s’investir en 250, nous avons demandé certaines garanties à la Dorna, notamment sur la durée d’existence de la catégorie. Ils nous avaient promis qu’elle se maintiendrait jusqu’en 2012. Nous avons été extrêmement déçus qu’ils ne tiennent pas leurs promesses.

Pourquoi KTM a décidé de s’impliquer en Superbike au détriment des GP ?

Je pense que c’est dans la philosophie de la marque et de leur concept « Ready to Race ». C’est une décision qui vient du département développement, pas du service course.

KTM reste impliqué au travers de la Rookies Cup, pourquoi ?

C’est plus par rapport aux relations que KTM a avec Red Bull, et afin d’aider les jeunes pilotes à accéder aux Grands Prix.