Guintoli : « Ca ne peut pas être pire »
Guintoli : « Ca ne peut pas être pire » La journée du vendredi à Assen a été catastrophique pour Sylvain Guintoli. Alors que son coéquipier Leon Haslam a réalisé le quatrième temps à 0.5 de Jakub Smrz, Sylvain n’obtenait que la 17ème performance (sur 22) à 1.6 du Tchèque.

« Je ne suis pas certain de savoir où j’étais aujourd’hui, constatait Guintoli le vendredi soir. Je n’arrivais pas du tout à obtenir de sensation confortable. J’ai galéré toute la journée et n’ai jamais pu trouver de confiance en l’avant de la moto. J’avais l’impression de perdre l’avant partout.

Lors de mon dernier roulage, on a effectué un changement radical sur le châssis et on va continuer dans cette direction samedi. Ca devrait être mieux car ça ne peut pas être pire !

Je sais que la moto constitue un très bon ensemble et que c’est à moi de comprendre dans ma tête ce qui se passe. Il faut que je travaille avec mes mécaniciens pour trouver l’amélioration dont nous avons besoin. Je suis certain que le samedi sera meilleur que la veille et que je serai à la bonne extrémité de la grille de départ. »

Photo © librelatitude.com