GP125 des Pays-Bas : Le coup de la chicane
NEWSGP125 des Pays-Bas : Le coup de la chicane Les fameuses chicanes du circuit d’Assen sont toujours le cadre de finish bouillonnants, d’autant plus quand ce sont les chiens fous de la 125 qui les abordent. Il ont été nombreux à se serrer les coudes (les genoux, et les oreilles aussi) dans le dernier tour et nous, à retenir notre souffle. Lorsque Nicolas Terol, alors en lutte pour la victoire avec Julian Simon, sort dans la chicane Ruskenhoek et reprend la piste, il manque de percuter Sergio Gadea, qui en a profité pour prendre l’avantage. L’incident était bien sûr mis sous investigation de la direction de course, à l’arrivée.

Pendant que Sergio Gadea célébrait sa victoire, devant Terol et Simon, et que Smith et Iannone complétaient le top 5, ça se frottait également dans la dernière chicane avant la ligne d’arrivée : sauf qu’à cinq pilotes, ça ne passe pas et qu’il faut couper. Les plus malins sont arrivés dans cet ordre : Bradl, Folger, Corsi, Espargaro et Marquez.

Déchaînés sur ce splendide circuit, nombreux sont les pilotes à être partis à la faute : Rabat, Koyama, Beaubier, Cortese (le pole man), Krummenacher, Savadori, Webb. Johann Zarco est également tombé au 8e tour, alors qu’il était en bagarre dans les points au milieu du second groupe. Il repart pour terminer 21e.

Alexis Masbou abandonne dès le premier tour.

Dernière minute : Nicolas Terol a eu une pénalité de 20 secondes. Il est donc rétrogradé à la 5e position, ce qui permet à Bradley Smith de récupérer les 16 points de la 3e place et à Andrea Iannone les 13 points de la 4e.

La pénalité a été appliquée suite à l'infraction de l'article 1.21.3 du règlement : " (...) Si un coureur quitte la piste accidentellement, il peut ensuite la rejoindre à l'endroit indiqué par les commissaires ou à un endroit qui ne lui procure pas un avantage. (...) "