GP Misano : Les 5 Fantastiques et… Super Randy de retour !
GP Misano : Les 5 Fantastiques et… Super Randy de retour !

Le MotoGP a retrouvé ses couleurs : tandis que les 4 Fantastiques, rejoints par un 5e spécimen en la personne de Texas Terror (alias Ben Spies), se battent bec et ongles sur la piste, que Rossi et Stoner réveillent leur vieille rivalité en coulisses, Randy de Puniet a retrouvé sa place de privé qui terrasse les usines, puisqu’il file le train aux 5 Extraterrestres sur la grille de départ.

C’est une séance qualificative extrêmement serrée qui s’est jouée aujourd’hui entre les 4 Fantastiques, puisque 99 millièmes seulement séparaient, à 10 mn de la fin de la séance, Lorenzo (pole provisoire) de Rossi (4e provisoire). A 5mn de la fin de la séance un 5e Fantastique vient rejoindre le quatuor avec Spies, à 2 millièmes de Rossi. A 3 mn du drapeau à damiers, Pedrosa signe le coup de grâce avec un chrono de 1’34.184, soit près de deux dixièmes plus vite que ses compères. Qui dit mieux ? Pedrosa himself ! L’Espagnol explose son propre record, dans les dernières secondes de la séance, avec un temps exceptionnel de 1’33.948, soit 3 dixièmes plus vite que Lorenzo, 4 sur Stoner et une demi-seconde sur Rossi et Spies. On aura donc demain, dans l’ordre, sur la grille : Pedrosa, Lorenzo, Stoner, Rossi, Spies et… De Puniet pour compléter la seconde ligne. Cocorico !

Malgré une chute (encore de l’avant) un peu avant la mi-séance, Casey Stoner aura mis un point d’honneur à reléguer Valentino Rossi sur la seconde ligne pour son grand prix à domicile. L’Australien et l’Italien se sont en effet échangés dernièrement quelques phrases assassines par médias interposés. La bataille a commencé par Rossi, qui a déclaré à la presse jeudi : « C’est difficile de juger la Ducati, car j’ai l’impression que Stoner ne se donne pas à 100% en ce moment. Il fait un tour puis rentre au box, il ne roule pas beaucoup. » Ce à quoi l’Australien a rétorqué : « Son opinion ne m’intéresse pas. Il ferait mieux de regarder ce qu’il se passe dans son box, car il est en train de se faire botter les fesses par son coéquipier. » Rossi n’a ensuite pas voulu commenter cette déclaration. Bref, c’est toujours pas le grand amour entre l’actuel n°1 de Ducati et le futur.

A la question « Est-ce que Spies a reçu une aide de Yamaha dernièrement ? » le team Tech 3 répond « Non, rien de rien. La preuve : à Indy, il fait 2 alors qu’il avait l’avant-dernière vitesse de pointe. » Sa connaissance des derniers circuits (Brno et Misano du Mondial SBK et Indy car il était chez lui), mais également sa progression durant la saison expliquent cette montée en puissance. Même Rossi, qui se veut aussi peut-être très diplomatique avec Yamaha, a déclaré hier : « Je ne pense pas que Spies ait reçu une aide de Yamaha. Et quand bien même il en aurait reçu une, ce serait normal vu qu’il prendra ma place l’an prochain. »

On vous l’annonçait hier et Randy nous a donné raison : c’est le grand retour du Français aux avant-postes, comme avant son infortunée chute en Allemagne. Randy est le premier privé, si l’on considère que Spies est en train de rentrer dans le cercle très fermé des protégés des usines.

Classement séance qualificative MotoGP :

Pilote / Nationalité / Team / Marque / Chrono / Au tour... / Nbre tours / Vitesse maxi
1  Dani PEDROSA SPA Repsol Honda Team HONDA 1'33.948 28 28 278.5
2  Jorge LORENZO SPA Fiat Yamaha Team YAMAHA 1'34.256 30 30 0.308 0.308 269.7
3  Casey STONER AUS Ducati Team DUCATI 1'34.397 17 19 0.449 0.141 271.7
4  Valentino ROSSI ITA Fiat Yamaha Team YAMAHA 1'34.470 25 31 0.522 0.073 268.2
5  Ben SPIES USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 1'34.472 28 32 0.524 0.002 269.5
6  Randy DE PUNIET FRA LCR Honda MotoGP HONDA 1'34.751 23 29 0.803 0.279 272.9
7  Colin EDWARDS USA Monster Yamaha Tech 3 YAMAHA 1'34.782 26 29 0.834 0.031 266.8
8  Andrea DOVIZIOSO ITA Repsol Honda Team HONDA 1'34.826 31 31 0.878 0.044 271.4
9  Marco SIMONCELLI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA 1'34.934 28 28 0.986 0.108 267.3
10  Marco MELANDRI ITA San Carlo Honda Gresini HONDA 1'35.018 20 29 1.070 0.084 272.7
11  Loris CAPIROSSI ITA Rizla Suzuki MotoGP SUZUKI 1'35.096 24 30 1.148 0.078 271.3
12  Hector BARBERA SPA Paginas Amarillas Aspar DUCATI 1'35.259 28 28 1.311 0.163 274.5
13  Hiroshi AOYAMA JPN Interwetten Honda MotoGP HONDA 1'35.286 28 28 1.338 0.027 273.1
14  Nicky HAYDEN USA Ducati Team DUCATI 1'35.303 23 25 1.355 0.017 271.4
15  Aleix ESPARGARO SPA Pramac Racing Team DUCATI 1'35.438 28 31 1.490 0.135 271.5
16  Alvaro BAUTISTA SPA Rizla Suzuki MotoGP SUZUKI 1'35.629 27 29 1.681 0.191 274.3
17  Mika KALLIO FIN Pramac Racing Team DUCATI 1'35.724 26 28 1.776 0.095 272.7

 

125 : Bradley Smith est venu déloger au dernier moment Marc Marquez de la pole. C’est la seconde pole de la saison pour le pilote anglais après la république tchèque. Marc Marquez, toujours leader du championnat avec 4 points d’avance sur Terol et 5 sur Espargaro, s’élancera de la seconde position, devant ses deux plus proches rivaux pour le titre. Les quatre pilotes se tiennent en moins d’une demi seconde. Johann Zarco se classe en 10e position, Louis Rossi en 21e et Alexis masbou, qui n’a pas roulé à Indy à cause d’une mauvaise chute, se qualifie en 30e position.


Moto2 : Toni Elias partira demain de la pole position... ce qui ne lui était plus arrivé depuis le GP d'ouverture au Qatar ! Il devance de 4 millièmes seulement la nouvelle révélation de la catégorie Moto2, l'Anglais Scott Redding. Julian Simon et Jules Cluzel complètent la première ligne. Iannone, Corsi, De Angelis et Tomizawa s'élanceront de la seconde ligne. Mike Di Meglio est 19e et Valentin Debise 31e.